Rythmes : Le directeur au centre des débats au Sénat 

La Mission d'information sur la réforme des rythmes scolaires du Sénat recevait le 8 janvier les organisations syndicales réformistes : Se Unsa, SIEN unsa (inspecteurs) et le Sgen Cfdt. Au centre de l'application de la réforme le rôle clé des directeurs d'école s'est imposé dans le débat.

 

Pour Laetitia Barel, déléguée nationale du Se Unsa, il faut inventer le nouveau métier de directeur et pour cela passer par l'expérimentation. L'application de la réforme des rythmes a encore alourdi leur tâche et met en évidence la nécessité d'une évolution de leur statut.

 

Pour le Sien Unsa, son secrétaire général , Patrick Roumagnac, est allé plus loin. Pour lui, l'élément clé est le rétablissement de la confiance dans l'école ce qui passe par les PEDT et par une réfrome de l'encadrement y compris les directeurs. Les inspecteurs doivent "se mettre au service des collectivités territoriales".

 

Le Sgen, par la voix de Frédéric Sève, son secrétaire général, est allé aussi dans le sens de la réforme du statut de directeur. Pour le Sgen, c'est un métier. Et l'absence de personnalité juridique des écoles explique en grande partie le fait que les conseils d'école soient peu écoutés. Mais le Sgen croit dans la collégialité décisionnaire dans les écoles. "Si l'on renforce le directeur il faut créer une instance de pilotage collégiale. Il ne fait pas créer un corps de directeur".

 

Les sénateurs de l'opposition, MM Legendre, Carle ont demandé aux syndicats pour quoi il y avait autant de manifestations hostiles aux rythmes. Les syndicats présents avaient peu à répondre..

 

F Jarraud

Par fjarraud , le jeudi 09 janvier 2014.

Commentaires

  • Spartacus, le 09/01/2014 à 19:27
    Enfin une vraie question qui implique une refondation de la structure. Il apparaît aux yeux du législateur qu'il manque un maillon permettant une réelle application de la réforme des rythmes. Ce maillon existe, jusqu'à présent, il reste ignoré voire parfois méprisé au regard de ses responsabilités et de son engagement au service des élèves. Apparemment cette énième réforme fait apparaître que les directeurs sont indispensables au bon fonctionnement des écoles.
    Oui, Mesdames et Messieurs les représentants du personnel et de la nation, être directeur est un vrai métier!!
    Oui, Mesdames et Messieurs les représentants du personnel et de la nation être directeur demande d'avoir un statut juridique!!
    Oui, Mesdames et Messieurs les représentants du personnel et de la nation, être directeur demande une reconnaissance par le biais de la création d'un corps qui pourrait être intégré aux personnels de direction!!

    Pour vous en convaincre, observez ce qui est pratiqué dans les pays qui sont en tête des classements internationaux.


Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces