Extrême-droite : Vigilance au Se-Unsa 

Alors que le Snpden Unsa annonce sa volonté de s'attaquer aux inégalités et aux discriminations, le Se-Unsa intervient à son tour dans le débat né des municipales. C'est que les enseignants doivent maintenant vivre avec des municipalités FN déterminées à remettre en cause les principes républicains.

 

"Les élus d’extrême-droite disposent désormais de la légitimité de gérer les communes et notamment les écoles. Certains d’entre eux ont déjà annoncé vouloir s’opposer à la mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires ou interdire les menus « communautaires » dans les cantines…", déclare le Se Unsa. " Le SE-Unsa, nationalement comme localement, se tiendra en permanence aux cotés des personnels exerçant dans ces communes. Il les invite à la vigilance pour dénoncer toutes les irrégularités ou atteintes aux principes républicains dont ils seraient témoins".

 

Communiqué

Position du Snpden

 

Par fjarraud , le mardi 15 avril 2014.

Commentaires

  • Delafontorse, le 19/04/2014 à 16:48
    Ce syndicat est tellement vigilant qu'il est prêt à taxer d'extrême droite toute position qui ne suit pas les siennes...
    Voir ce qu'il dit, fait dire ou laisse dire sur certains de ses sites locaux à propos des professeurs du secondaire qui refusent l'abrogation des Décrets de 1950.

    Mais on connaît depuis longtemps cette méthode : le FN a pour fonction d'être le repoussoir des satellites du PS et du PS lui-même dès lors que les positions de ces derniers sont contestées.

    http://www.petitions24.net/non_a_labrogation_des_decrets_de_1950
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces