Décret AVS : Pour les parents « une immense déception » 

« Pour nous ce décret est bien en dessous de nos attentes », nous confie Sophie Cluzel, présidente de la Fnaseph, une fédération d’associations de parents d’enfants handicapés. Elle fait allusion au décret sur les Auxiliaires de vie scolaire présenté en CTM le 13 mai. « Le texte ne répond pas a un accompagnement tel que nous l’avions travaillé dans le groupe Komites. C'est même une régression par rapport aux temps périscolaires ».

 

Pour S Cluzel, ce décret est « une réponse par le petit bout de la lorgnette qui va créer des sous fonctionnaires sous qualifiés qui ne pourront pas vivre de leur travail 680 euros net par mois. Et qui ne répond en rien a la qualité d'accompagnement dont nos enfants ont besoin . Je vous rappelle que plus de la moitié des AVS actuels ont bac plus 2 et on leur propose un équivalent cap. Bref une immense déception ».

 

Après le SE Unsa, la CGT, la SU, Sud et le Sgen ont fait connaitre leur insatisfaction. « Nous ne pouvons pas nous satisfaire de la rémunération proposée, qui aboutira, pour la majorité des personnels qui sera à temps partiel, à des rémunérations de l’ordre de 700 euros par mois. Nous attendons d’autres propositions salariales. Nous demandons qu'il soit réellement possible pour ces personnels de bénéficier de temps pleins. »

 

Le CTM du 13 mai

Par fjarraud , le vendredi 16 mai 2014.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces