Exploration sous-marine en SVT : Quand scientifiques et pédagogues innovent de concert grâce au numérique 

Cet automne, les Français ont manifestement du succès en littérature...en économie...et bientôt en sciences ? Espérons que le projet porté par l'académie de Nice, Ifremer et Prolexia suscitera des vocations et la reconnaissance internationale de nos futurs scientifiques !

 

Au lycée Rouvière de Toulon en effet, le mercredi 8 octobre dernier, les représentants de chaque partenaire, Madame Lovisi, recteure de l'académie de Nice représentée par M. Millangue, DASEN du Var, M. Nicolas, de Prolexia, entreprise spécialisée en modélisation, simulation et visualisation, basée à la Seyne sur Mer, M. Riou  et M. Rigaud, de l'Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer (Ifremer), ont présenté ce projet juste avant la semaine de la science, et lancé l’expérimentation de l’application « Télésciences ».

 

Des ressources développées dans le plan e-éducation

 

De quoi s'agit-il ? Une ressource de plus dans une offre aussi pléthorique qu'hétérogène ou un outil dont la plus-value semblera au contraire évidente aux professeurs ? Dans le cadre du programme d’investissement d’avenir au titre de l’appel à projet « e-éducation 2 », sont développés une application internet, et trois démonstrateurs :

- Un jeu sérieux nommé "Seatcher" : c'est un simulateur 3D dans le monde sous-marin pour l'enseignement des sciences.

- Une extension de l'application "CoastLine", à la découverte de sites naturels protégés.

-  Un module, "Télésciences", qui exploite des ressources scientifiques issues de campagnes de plongée d’Ifremer. Le professeur utilise une application qui lui permet de sélectionner des séquences vidéo, de les commenter et de poser des questions. Les élèves, à leur tour peuvent développer une démarche d’investigation et construire des connaissances avec des ressources professionnelles.

 

Un démonstrateur pensé par des professeurs, des informaticiens et des scientifiques pour une appropriation aisée en classe et hors-classe

 

Cinq enseignants concepteurs du bassin de Toulon ont été sollicités : en SVT, Mme Marion, du collège Peiresc, Mme Cosentino, du lycée Rouvière, M. Angius, du Lycée Jean Aicard, M. Fontana, du collège Henri Wallon, M. Baudinet, du collège Henri  Bosco.

 

Une démonstration de création de cours a été proposée par Mme Cosentino avec 13 de ses élèves de Terminale S SVT. L’usage semble vraiment simple, fluide, sans fioritures. Pour avoir une idée plus précise de l'usage de ce démonstrateur, n'hésitez pas à visionner la vidéo mentionnée en fin d'article.

 

Perspectives

 

Durant cette année 2014-2015, l'expérimentation de cette application Télésciences auprès de 5000 élèves de collèges et de lycée du département du Var, va permettre une confrontation aux réalités de l'enseignement, et donner à voir son potentiel. Le portail de ressources institutionnelles Eduthèque est susceptible d’accueillir Télésciences. À suivre...

 

Pierre Estrate

 

Démonstration de Télésciences

Article dans Var-Matin

 

 

Par fjarraud , le mardi 21 octobre 2014.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces