Les Archives nationales invitent les professeurs à la collaboration… 

Le service éducatif des Archives nationales  convie les professeurs, mercredi 3 décembre, au vernissage pédagogique de l’exposition « La collaboration (1940-1945). Les enseignants du premier et du second degré participeront à une visite guidée de l’exposition puis à une présentation de son accompagnement pédagogique et des activités proposées aux élèves du primaire et du secondaire.

 

Les Archives nationales consacrent pour la première fois une exposition aux « années noires » de la collaboration. Près de 600 documents, affiches, rapports secrets, lettres, journaux intimes, tracts, articles de presse, archives sonores,  procès-verbaux, mains courantes, pièces à conviction, registres d’écrou, photographies…sont rassemblés et commentés, suivant une trame chronologique, de juin 1940 à avril 1945. De nombreux documents, tirés des Archives nationales  sont présentés pour la première fois au public. Mêlant approche chronologique et thématique, cette exposition  présente toutes les formes de la collaboration avec l’occupant, qu’elle soit d’ordre politique, administratif, économique, militaire, idéologique ou culturel, ainsi que son évolution dans le temps. La scénographie restitue aussi l’atmosphère de la période, à travers notamment la reconstitution de lieux tels que le bureau du chef de l’Etat français, celui d’un dirigeant collaborationniste, ou la création d’ambiances sonores (retransmission de films,  d’émissions de radio, de discours…) . L’exposition cherche à rendre compréhensible les événements, comme les réalités du quotidien de chacun.

 

Le vernissage pédagogique du 3 décembre

 

Le service éducatif invite les professeurs, mercredi 3 décembre, de 14h30 à 16h30 au vernissage pédagogique de l’exposition, « La collaboration (1940-1945) ». Les enseignants inscrits participeront à une visite-guidée de l’exposition sous la conduite de Denis Peschanski, directeur de recherche au CNRS, commissaire de l’exposition, et à une présentation de son accompagnement pédagogique. L’inscription s’effectue auprès du service éducatif : service-educatif.an@culture.gouv.fr   Une autre visite-découverte de l’exposition sera programmée en janvier 2015, dont la date sera précisée ultérieurement.

 

Les offres éducatives

 

Les enseignants du primaire et du secondaire peuvent organiser des visites libres ou opter pour des visites commentées, adaptées au niveau des élèves.  Une visite-atelier est également possible, « Les affiches de la résistance et de la collaboration », au cours de laquelle les jeunes découvrent dans un premier temps l’exposition, puis, à partir d’une sélection d’affiches produites durant la Seconde Guerre mondiale, ils étudient les textes, les symboles, les couleurs et les techniques graphiques mis au service de la propagande. Un livret de visite est remis à chaque visiteur, et un dossier pédagogique est à la disposition des enseignants. Toutes les activités sont à réserver auprès du service éducatif à service-educatif.an@culture.gouv.fr

 

Des parcours inter-musées

 

Un parcours inter-musées est proposé, à partir de la 3ème,  avec le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme : « Spoliations, restitutions et travail de mémoire ». Après la visite guidée  de l’exposition, « La collaboration », les élèves étudient des exemples de spoliations et de restitutions, à l’aide  de documents mis à leur disposition au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme. Un parcours inter-musées est proposé également à partir de la 3ème avec le Mémorial de la Shoah : visite commentée de l’exposition des Archives nationales, puis visite du Mémorial de la Shoah.

 

Béatrice Flammang

 

L’exposition, « La collaboration (1940-1945) »

Le service éducatif des Archives nationales

L’invitation au vernissage du 3 décembre

 

 

Par fjarraud , le jeudi 27 novembre 2014.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Brevet : De l'examen complexe à l'épreuve absurde...
- Alors que nos gouvernants se félicitent d'avoir obtenu les JO de 2024, l'EPS n'est plus qu'une matière négligeable. Ce que finalement conforte l'opinion que cette manifestation n'est qu'un grand capharnaüm financier. ...
Maths : Nouvelle écriture pour les algorithmes
- Moi j'dirai "Ce n'est pas une bonne idée. On doit revenir aux fondamentaux. ça ajoute de la complexité ce qui n'est pas nécessaire. Ptêtre même que ça va créer une polémique inutile"... De : Greg Barthelem Publié : mardi 17...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces