Des jeunes des Mureaux préparent la négociation climatique mondiale COP21 

Jules, Angeline, Jonathan, Germaine, Dounya, Hadrien étudient en classe de seconde au lycée F Villon des Mureaux. Mais le 6 mai ils seront Philippins. Ils participent au projet " Lycéens franciliens, notre COP 21" lancé par la direction de l'environnement francilienne. Mais eux ont plus de chance que les autres : ils ont accompagné le président de la République lors de son voyage aux Philippines les 26 et 27 février. Leurs professeurs racontent.

 

Découvrir les enjeux environnementaux

 

Comment faire saisir aux jeunes franciliens l'importance de la négociation mondiale qui se tiendra en décembre 2015 au Bourget à l'occasion de la 21ème Conférence des parties à la convention climat  (COP 21) ? La Direction régionale de l'environnement (DRIEE) et les académies de Créteil, Paris et Versailles ont lancé, pour l’année scolaire 2014-2015, un projet d’ampleur régionale intitulé "Lycéens franciliens, notre COP 21". L’objectif est de sensibiliser les lycéens aux enjeux climatiques, de l’échelle locale à globale, ainsi qu’à la gouvernance internationale en matière de climat.

 

Mine de rien ça fait beaucoup pour des lycéens de 15 ans ! On leur demande de se saisir du dossier climatique pour un pays donné, ce qui est déjà énorme. Mais ils doivent aussi développer des talents de négociateurs puisque les 14 pays représentés s'affronteront lors d'une négociation mondiale comme le feront les vrais pays en décembre 2015. Il faut donc qu'ils s'informent, qu'ils s'approprient des dossiers compliqués mais aussi qu'ils apprennent à écouter l'autre et à argumenter avec lui. Des compétences peu développées à l'école !

 

Apprendre à travailler avec les autres

 

Au lycée des Mureaux c'est Nathalie Helluin, une jeune professeure documentaliste, et Aurélien Chevalme, professeur d'histoire-géographie, qui relèvent le défi avec 6 jeunes élèves de seconde volontaires. Chaque semaine, le temps de l'enseignement d'exploration (1h30), ils deviennent Philippins et travaillent leurs dossiers."Travailler l'information est un des grands défis  de ce projet", nous a dit N Helluin. "On a une méthode qui consiste à ne pas faire cours aux élèves sur les Philippines ou les problèmes climatiques. Mais à leur donner une tâche  précise chaque semaine avec des supports documentaires". Ainsi la séance 9 revient sur les négociations climatiques avec deux vidéos de l'émission Le dessous des cartes sur les négociations climatiques et une vidéo intitulée "Jean Jouzel et les négociations climatiques". La séance 4 avait posé les connaissances de bases sur les Philippines et son histoire. D'autres séances permettent de travailler les 3 enjeux environnementaux sur lesquels les élèves devront négocier : la déforestation, la réduction des effets de serre et les transferts technologiques.

 

"Je crois de moins en moins en une réponse disciplinaire aux questions d'éducation que nous rencontrons en classe. Les problèmes de l'école ne peuvent être résolus que dans des approches interdisciplinaires" explique A Chevalme. Pour lui la pédagogie de projet mobilisée pour cet enseignement d'exploration hors du commun donne du sens aux enseignements disciplinaires. "On s'appuie beaucoup sur le groupe, sa capacité d'entraide. Il faut que chacun apprenne à travailler avec les autres. Et bien sur on a la chance que le projet ait de la visibilité". Il souligne aussi l'intérêt du décentrage pour revenir sur des sujets qui ont aussi une dimension citoyenne locale.

 

Car les 26 et 27 février, Angeline et Jules ont accompagné François Hollande lors de son voyage aux Philippines. Le voyage présidentiel avait comme thème le changement climatique.  Angeline et Jules ont pu échanger avec le président et découvrir sur le terrain, avec leurs deux enseignants, des aspects bien concrets des dossiers qu'ils traitent en classe. Maintenant il ne leur reste plus que quelques mois pour défendre la cause des Philippines dans la simulation de négociation mondiale organisée par la DRIEE. Quant à l'urgence de s'emparer des questions de développement durable, ils en sont maintenant persuadés.

 

François Jarraud

 

Le blog du projet

Le site de la DRIEE

 

 

Par fjarraud , le vendredi 20 mars 2015.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Votre vigilance quotidienne, vos alertes, vos analyses nous sont indispensables. Leur"révolution copernicienne" n'est qu'au service du tout libéral et de la marchandisation de l'école. De : fjarraudPublié : vendredi 2 février 2018...
Paye au mérite, recrutement local : Le gouvernement va faire évoluer les statuts
- Un truc que je ne comprend pas. Ils veulent réduire les épreuves "égalitaires" au bac en mettant plus de contrôle continu (non égalitaire) et veulent rémunérer aux résultats. Moi je donnerai donc 18/20 à tous mes élèves.De : fjarraudPublié :...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces