L'hebdo Langues : Allemand : Des enseignants inquiets de la réforme du collège 

C’est sous le titre « Non à la mort programmée de l’allemand ! » que plusieurs associations (notamment l’ADEAF et l’APLV) dénoncent les conséquences jugées catastrophiques de la nouvelle réforme du collège sur l’enseignement de l’allemand en France. Plus que le sort des " classes européennes", supprimées par la réforme c'est le devenir des classes bilangues qui mobilise des enseignants de collège.

 

Les classes bilangues ne s’ouvriront plus qu’à partir de la 5ème et non à partir de la 6ème à l'exception des classes accueillant des élèves ayant commencé l'allemand à l'école primaire. En effet, le  nouvel arrêté relatif à l’organisation des enseignements dans les classes de collège, qui comprend la nouvelle grille horaire, précise dans l’article 8 que : « Les élèves qui ont bénéficié de l’enseignement d’une langue vivante étrangère autre que l’anglais à l’école élémentaire peuvent se voir proposer de poursuivre l’apprentissage de cette langue en même temps que l’enseignement de l’anglais dès la classe de sixième. Le cas échéant, une dotation horaire spécifique peut être attribuée à cette fin. »

 

Mais on sait que de moins en moins d’élèves sont concernés par l’apprentissage de l’allemand en primaire. De nombreux professeurs d'allemand dénoncent avec cette suppression des classes bilangues un bond en arrière d’une quinzaine d’année. En effet, pour l’ADEAF (association de professeurs d'allemand), ce sont ces classes bilangues dès la 6ème qui ont permis de maintenir l'enseignement de l'allemand. L'association publie des chiffres et des témoignages sur son site.

 

Bien que l'horaire de LV2 ait été relevé en passant de 2 heures hebdomadaires dans la première version de la réforme, à 2h50, et malgré la généralisation de la LV2 en 5ème, de nombreux professeurs d’allemand ont peur de se retrouver sur trois établissements différents. Une situation déjà désagréable pour tout enseignant mais qui, compte tenu de la rareté de l'allemand, peut sérieusement compliquer la vie d'un enseignant. Les associations demandent aussi le respect du traité franco allemand. Ainsi Pierre-Yves Le Borgn', député (PS) des Français de l'étranger et président du groupe d'amitié France-Allemagne, a dénoncé cette situation en s’adressant à la Ministre de l’Education.

 

Des syndicats appellent à la grève le jeudi 9 avril prochain.  La pétition à l’initiative de  l’ADEAF a récolté plus de 14 000 signatures en quelques jours à peine, mais le grand public semble rester insensible.

 

Christophe Jaeglin

 

Adeaf

Grille horaire

PY Le Borgn'

Pétition

 

 

Par fjarraud , le jeudi 02 avril 2015.

Commentaires

  • Michel Morel, le 02/04/2015 à 10:53
    L’APLV tient à rappeler qu'elle dénonce les conséquences néfastes de la réforme sur l'enseignement de toutes les langues vivantes, sans discrimination.
    L’APLV milite résolument en faveur du plurilinguisme, pour la diversité des langues enseignées à l’école élémentaire et contre le tout-anglais.
    Voir le communiqué de notre association sur son site :
    http://www.aplv-languesmodernes.org/spip.php?article5801
    Michel Morel, pour le bureau de l’APLV.
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Accès à la classe exceptionnelle
- Et pendant ce temps, un bon nombre d'enseignants partent en retraite sans avoir accédé à la hors-classe ! C'est la France : donner toujours plus à ceux qui sont déjà bien servis. De : fjarraudPublié : vendredi 1 décembre 2017 07:22Objet : Accès à...
Lecture : Le niveau baisse encore
- Rien d'étonnant quand on voit les méthodes de lecture utilisées par certaines enseignantes de CP.Pourquoi choisir des supports vieillots, décriés par les chercheurs et n'ayant aucun sens alors que la littérature jeunesse est tellement riche et...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces