Lussault : Les nouveaux programmes modifient notre regard sur les disciplines 

Les nouveaux programmes de l'école et du collège ont été adoptés par le Conseil supérieur des programmes (CSP) à l'unanimité le 9 avril. Ils devraient être publiés en début de semaine prochaine. Michel Lussault, président du CSP, dévoile quelques points importants de ces programmes. Rédigés pour la première fois en bloc pour toute l'école obligatoire, les nouveaux programmes génèrent une nouvelle hiérarchie des programmes et une nouvelel hiérarchie des thèmes dans les programmes.

 

On attendait les nouveaux programmes la semaine dernière. Pourquoi ce délai supplémentaire ? Il y avait des désaccords au sein du Conseil supérieur des programmes (CSP) sur les programmes ?

 

On s'est accordé un délai supplémentaire pour voter à l'unanimité ces programmes moins pour des questions de fond que de forme. On n'était pas satisfait de l'écriture de certaines parties. Les nouveau programmes sont construits en 3 volets : les attendus du cycle, la contribution du cycle au socle domaine par domaine et les disciplines. Le volet 2 est très important : c'est lui qui arrime les disciplines au socle, ce que le précédent socle n'avait pas réussi à faire.

 

On a du revoir le volet 2 du cycle 2. On a aussi repris la rédaction sur le français en cycles 2, 3 et 4 pour être plus précis et en même temps plus compréhensible. On a aussi  repris la rédaction du programme de maths en cycle 4 et du programme d'EPS. Le délai supplémentaire du 26 mars au 9 avril a servi à ces retouches. Il n'était pas du à des divergences.

 

Maintenant quel est le calendrier de diffusion de ces programmes ?

 

Les nouveaux programmes sont remis à la ministre le 10 avril. Ils seront rendus publics probablement le 13. La consultation sera organisée plus tard que prévu, après les vacances de printemps. L'adoption définitive des programmes après consultation et révision aura lieu au tout début septembre. Notre souhait c'est que les enseignants réagissent à ces textes même avant la consultation officielle. On est très conscients que les programmes sont perfectibles. On s'interroge que la pertinence de certains objectifs, sur la lourdeur de certains programmes par rapport aux élèves d'aujourd'hui. La conception de programmes  par cycles est quelque chose de tout à fait nouveau. Le CSP a montré , avec le socle, qu'il tient compte des remarques.

 

La rédaction de ces programmes est une expérience unique. Pour la première fois on peut penser les programmes par cycle  sur un laps de temps important. Avez vous supprimé des doublons dans les programmes existants ? Avez vous pu approfondir grâce à ce temps récupéré ?

 

Le simple fait de créer les textes par cycle modifie le regard porté sur les disciplines. Ca affecte l'équilibre entre disciplines et dans les disciplines entre cycles. Par exemple dans les trois programmes de français des cycles  2 à 4, il y a beaucoup de correspondances entre les programmes particulièrement sur l'apprentissage de l'oral. On a beaucoup approfondi à propos de cet exercice que l'on a jugé fondateur. Cette visibilité dans el cycle modifie aussi la hiérarchie des sujets à l'intérieur d'une discipline. La capacité à structurer son expression orale par exemple gagne en importance en français.

 

Vous avez changé la hiérarchie entre disciplines ?

 

En cycle 2 et 3 on a mis le paquet sur le français et les maths. Mais sans les réduire au lire, écrire, compter. En cycle 4 on a tenté de lier davantage les enseignements scientifiques entre eux en incluant dans ce bloc les maths. On cherche à avoir un bloc scientifique cohérent où il n'y ait plus de hiérarchie entre les disciplines grâce à l'intégration des maths et de la technologie. Chaque discipline continue bien sur à exister. Mais ce bloc permet de travailler sur ce qu'est la démarche scientifique sous des éclairages différents.

 

Les professeurs auront-ils accès à tous les programmes du cycle ou seulement à leur discipline ? 

 

Pour le cycle 4 on souhaite que les enseignants s'imprègnent des logiques des cycles. Il faudra les accompagner. On a d'ailleurs demandé à la dgesco que les enseignants du cycle 4 puissent voter pour toutes les disciplines du cycle.

 

L'évaluation, par exemple au brevet, ou dans les disciplines, est-elle décidée dans les programmes ?

 

Le socle a tranché une partie de la question. Mais ce sera un texte du ministère en avril ou mai qui fixera les règles d'évaluation du brevet et les autres grandes lignes de l'évaluation.

 

La rédaction des programmes a-t-elle été affectée par les débats récents comme celui sur les valeurs républicaines ?

 

On a tenu compte des débats récents.  On a changé le programme de français et d'histoire-géo pour prendre en compte els développements du débat sur les valeurs républicaines. On a aussi modifié le programme de français pour renforcer ce qui met le français en relation avec ses origines latines.

 

Comment seront accompagnés les programmes ?

 

L'accompagnement relève là aussi de la Dgesco. Mais peu après la publication des programmes nous mettrons en ligne des hypertextes qui éclairciront des points des programmes, donneront des propositions d'activités. Au delà de ce premier niveau, la Dgesco fournira des accompagnements à la rentrée 2015.

 

Propos recueillis par François Jarraud

 

 

 

 

Texte publié le 10 avril 2015

Par fjarraud , le lundi 13 avril 2015.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces