Allemagne : Faut-il conserver l'écriture manuscrite ? 

" Dans les écoles allemandes, un garçon sur deux éprouve de grandes difficultés à écrire de manière fluide et lisible. Il en va de même pour une fille sur trois, révèle la première étude à grande échelle sur l’évolution de l’écriture manuscrite en Allemagne. En cause, la motricité fine des écoliers, c’est-à-dire la coordination entre la main et les doigts pendant le processus d’écriture", annonce la revue de l'ambassade d'Allemagne à Paris. Selon Josef Kraus, président de la Fédération des enseignants (DL) c'ets le résultat du développement du numérique dans la vie quotidienne des élèves. Mais J Kraus dénonce aussi des évolutions pédagogiques comme la multiplication des QCM et d'une façon générale le fait qu'on écrive moins à l'école.

 

Selon la revue, plusieurs länder expérimentent une nouvelle méthode d'apprentissage de l'écriture où les enfants apprennent d'abord à écrire en lettres d'imprimerie avant de passer à la cursive. Mais pour la présidente de la Conférence permanente des ministres de l’Éducation des Länder (KMK), l'autorité suprême en matière d'éducation en Allemagne, "l’écriture à la main « reflète la personnalité » et aide à réfléchir de manière structurée".

 

L'article

 

 

Par fjarraud , le jeudi 16 avril 2015.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces