Enseignement de l’allemand et réseaux sociaux  

Beaucoup de collègues utilisent déjà les réseaux sociaux et les sites assimilés comme Facebook, Twitter, et autres Pinterest. Mais quels usages professionnels peut-on en faire ? Nous avons tous nos réseaux sociaux préférés et chaque jour d’autres services apparaissent. Leur utilisation dans le cadre privé est souvent (f)utile, mais y a-t-il un intérêt à s’en servir en tant que professeur d’allemand ? Dans ce dossier, nous allons explorer les possibilités d’utilisation des réseaux sociaux pour l’enseignant. 

 

De nombreux collègues utilisent par exemple Facebook pour communiquer entre eux, mais se développent également des groupes Facebook et/ou des comptes Facebook d’établissement ou d’académies pour promouvoir des évènements, maintenir une veille pédagogique ou tout simplement diffuser des informations par des canaux susceptibles d’être suivies par toute la communauté éducative (collègues, élèves, parents,..). Prenons par exemple, la page FB de la communauté ‘L’outil numérique en cours d’allemand’ animée par Jean-Marc Dubois, qui permet de suivre l’actualité des TICE en cours d’allemand, en proposant des outils, des démarches et des applications. La communauté peut ainsi discuter, partager des outils, des liens ainsi que des expérimentations.

 

Les réseaux sociaux étant très réactifs, une  communauté s’est par exemple également très vite formée pour s’opposer à la fermeture des sections européennes et des classes bilangues :

 

Autre piste, encore peut investie par les collègues de langues vivantes étrangères, alors que les collègues de primaire, de français ou d’histoire utilisent déjà beaucoup le réseau social ‘Twitter’. Certains, comme Laurence Juin et David Cordina utilisent des ‘Twittclasses’ pour y mener toutes sortent de projets. En voici un florilège sur le site des Twittclasses.

 

L’Alsic a d’ailleurs également publié un très bel article sur ce sujet  intitulé ‘Réseaux sociaux et apprentissage des langues – Spécificités et rôles de l'utilisateur’, coécrit par Chrysta Pélissier et Hani Qotb.

 

Autre intérêt des réseaux sociaux pour les enseignants d’allemand : la mise en commun de ressources qui peuvent très rapidement être diffusées. La communauté DaF de Nadja Blust a par exemple utilisé à bon escient l’outil social ‘Pinterest’ pour épingler (rassembler sur une même page en langage ‘Pinterest’) des activités et exercices pour l’apprentissage de l’allemand. Quand une page vous intéresse, vous pouvez vous y abonner, proposer des ajouts et redistribuer les informations sur les réseaux sociaux.

 

Notons également que l’Education nationale vient de se doter d’un réseau social. ‘Viaéduc’ a pour ambition de créer une communauté d’échange de pratiques et de partage de ressources. Pour en savoir plus sur Viaéduc, consultez l’article d’Alexandra Mazzilli sur le sujet.

 

Christophe Jaeglin

 

(article plus long dans le prochain Café Mensuel qui parait dans quelques jours)

 

 

Par fjarraud , le jeudi 02 juillet 2015.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces