Programmes : Les instructions de N Vallaud-Belkacem 

L'été sera chaud pour le Conseil supérieur des programmes. Dans une lettre du 1er juillet, la ministre donne ses instructions au Conseil supérieur des programmes (CSP) sur leur relecture après la consultation. Elle lui fixe la date du 3 septembre pour proposer de nouvelles versions des programmes. Et elle détaille le contenu qui doit changer dans chaque discipline et chaque cycle.

 

 "Pour que je puisse présenter les projets stabilisés de programmes devant le Conseil supérieur de l'éducation lors d'une séance exceptionnelle programmée à la fin du mois de septembre 2015, je vous demande de me remettre votre proposition pour la semaine du 3 septembre". Dans une lettre adressée à Michel Lussault, président du CSP le 1er juillet, N Vallaud Belkacem lui communique les résultats de la consultation sur les programmes et l'invite à revoir les programmes.

 

Améliorer la lisibilité des programmes

 

La lettre invite le CSP à "améliorer la lisibilité " des programmes avec "un vocabulaire explicite", "une terminologie claire", allusions à la campagne faite par une partie des médias sur le jargon technique utilisé dans certains programmes.

 

La ministre demande aussi de "mieux calibrer les contenus en fonction des volumes horaires" des disciplines. Le rapport sur la consultation "souligne la faiblesse des repères de progressivité", un "point essentiel" selon la ministre.

 

La ministre se rallie aussi à un recadrage disciplinaire des EPI. "Il apparait indispensable s'agissant des EPI que soit précisée de manière systématique la contribution de chacune des discipline aux différentes thématiques". Elle demande aussi une meilleure articulation  entre programmes,  EPI et les différents parcours (parcours avenir, éducation artistique et culturelle etc.).

 

Revoir les contenus d'histoire-géographie

 

Trois annexes précisent les orientations préconisées pour les programmes qui vont souvent dans les sens des remarques conservatrices portées par certains sur les programmes. Ainsi en français en cycle 3, la ministre demande "de préciser la place des classiques de la littérature".  En histoire-géographie, objet de digressions surprenantes, la ministre demande carrément " de revoir certains contenus" sans oser les désigner par écrit.

 

François Jarraud

 

Les instructions de la ministre

 

 

Par fjarraud , le jeudi 02 juillet 2015.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces