Les devoirs à la maison 

"Les devoirs, qui peuvent sembler tout à fait ordinaires et inoffensifs, posent en réalité de gros problèmes aux élèves qui sont généralement méconnus des enseignants comme des familles"; explique Julien Netter, groupe Escol Paris 7, dans une intervention au Centre Savary. 'En effet, la situation décrite montre que la notion centrale en jeu dans l’activité d’apprentissage : singulier/pluriel des noms, leur échappe totalement et qu’ils ne le perçoivent pas. D’autre part, on constate un malentendu fort entre les attentes de l’enseignant lorsqu’il donne la consigne « apprendre une leçon » et la compréhension des élèves des attentes de leur enseignant : savoir orthographier des mots se trouvant dans une liste en vue d’une dictée à venir".  AInsi "l’expression courante « apprendre une leçon » est une expression polysémique"..

 

L'article


Par fjarraud , le jeudi 09 juillet 2015.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces