Saint Denis : Vigilance scolaire payante 

" La pression mise par le contrôle citoyen a manifestement porté ses fruits", estime la municipalité de Saint-Denis (93) à l'issue de la journée de "contrôle citoyen" de la rentrée. Dans chaque école de la ville, un trio de parents, enseignants et élus a vérifié qu'il y avait bien un enseignant dans chaque classe. "Après une année de mépris, l’Éducation nationale a enfin pris la mesure du sujet. Le service minimum a été assuré avec la présence d’un enseignant dans chaque classe le jour de la rentrée", déclare la mairie. A la rentrée 2014, 500 écoliers étaient restés sans maîtres. Mais la ville n'est pas dupe : ce résultat a été obtenu en mobilisant les remplaçants. Qu'en sera - t - il dans quelques mois ?

 

Le grand ras le bol des profs de Saint-Denis


Par fjarraud , le mercredi 02 septembre 2015.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces