Le maire FN de Beaucaire condamné pour injure publique envers des enseignants 

"Racailles" : c'est le doux mot utilisé par Julien Sanchez, maire FN de Beaucaire, pour désigner des élus enseignants CGT qui avaient refusé de lui serrer la main au Conseil d'administration de leur lycée. Le tribunal correctionnel de Nimes l'a condamné à 1500 euros d'amende et 1000 euros pour chaque partie civile.

 

Article France 3


Par fjarraud , le mercredi 23 septembre 2015.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces