Anglais : Rendez-vous en ligne avec des auteurs  

Un séminaire organisé avec des élèves de section internationale peut-il intéresser les autres lycéens ? C'est le pari de cet article. Marie-Hélène Fasquel travaille au lycée international Nelson Mandela de Nantes. Elle a organisé en septembre une première rencontre en ligne avec un auteur américain. Et renouvelle le 30 novembre 2015 de 19h à 20h30 une rencontre croisée entre cet auteur et des auteurs français. Au coeur de ce travail, la littérature...

 

Le contact avec des auteurs vivants ça change quoi par rapport aux auteurs classiques ?

 

 Les échanges directs avec l’auteur permettent de comprendre de manière très fine comment il travaille, ce qui l’a influencé et de lui poser des questions en temps réel… rêve de beaucoup de lecteurs j’imagine ! En outre, ce travail nous a permis d’aborder un genre souvent extra-scolaire, la fantasy.

 

L’une des finalités de la section internationale est de permettre à des élèves d’étudier dans un cadre bi-culturel : en France, un baccalauréat français mais une option internationale américaine impliquant une pédagogie américaine, un approfondissement de la culture américaine et une immersion en langue étrangère en  langue et littérature et en histoire-géographie où le programme est partiellement redéfini pour mieux appréhender le contexte américain.

 

Etre en contact avec des auteurs américains, mais aussi de nombreux “guest speakers” fait partie de cet enseignement. Mais laissons la parole aux élèves : Mathieu insiste sur le dynamisme que ça offre. Lucas apprécie particulièrement le fait que ça apporte une vision différente de ce que l’on étudie en classe. “Discuter directement avec un auteur permet de nous rapprocher de la littérature” d’après Charlotte et Lucie. “Les anecdotes personnelles sur sa façon d’écrire, sur sa vie quotidienne d’écrivain m’a passionnée”, dit Juliane.

 

Comment avez-vous préparé la première séance avec Eric Price avec les élèves ?

 

Ces séminaires en ligne ne sont que la suite logique d’une collaboration régulière avec Eric Price, auteur dont le premier roman, Unveiling the Wizard’s Veil, a été primé. Nous avons tout d’abord fait connaissance sur Twitter et cela nous a permis de préparer ce projet. Il a été interviewé deux fois par les élèves sur Skype. Il y a eu un véritable échange sur son écriture, sa sensibilité, son œuvre.

 

Les élèves ont ensuite lu les deux premiers chapitres de son tout premier roman et réécrit le chapitre 3. Ceci a permis de travailler l’écriture d’invention de façon plus ludique car il s’agissait en outre d’un concours : tous les travaux des élèves ont été publiés sur le site de l’auteur. Les internautes ont pu choisir leur version préférée. Cela a beaucoup marqué les élèves d’être publié sur le site d’un écrivain américain !

 

En outre les objectifs pédagogiques sont multiples : développer les compétences à l’écrit et à l’oral ; développer un style littéraire personnel; recevoir un feedback personnalisé d’un écrivain; encourager la réactivité des élèves face à des scénari variés et motivants; créer les conditions d’un travail en autonomie.

 

Pourquoi une confrontation avec des auteurs français ?

 

Le second séminaire se déroule en français et aura lieu le 30 novembre 2015 de 19h à 20h30. Ce sera l’occasion d’approfondir le sujet avec des auteurs francophones. Leurs idées, analyses pourront ensuite être traduites en anglais pour mes élèves ou par eux ! Ces jeunes auteurs sont Nathalie Bagadey, Sophie G. Winner et Cyane. Certains élèves seront présents et poseront des questions sur le processus créatif et l’écriture en général.

 

L’écriture en français, comme en anglais permettra de comparer les divers processus et de mettre en regard les deux cultures qui sont mises en avant dans le cursus de ces élèves.

 

Comment ça peut se dérouler entre autant d'élèves et quelques auteurs ?

 

Comme il s’agit de la soirée, beaucoup d’élèves ne pourront pas assister au séminaire (ils seront en transports en commun ou en internat) cependant je leur transmettrai l’enregistrement dès le lendemain. Il leur sera demandé en outre de correspondre avec les écrivains et de leur poser des questions sur Padlet. Les outils collaboratifs tels Padlet, Google Doc, etc. permettent un véritable échange ! Tous les enseignants intéressés sont les bienvenus pour échanger !

 

Comment allez-vous exploiter ensuite en classe cet événement ?

 

Comme je travaille partiellement en classe inversée, ce sera l’occasion de proposer aux élèves un travail d’écoute et  d’approfondissement de ce qu’est la création, et de rédiger des questions, des articles sur le sujet. Les élèves vont étudier l’enregistrement à la maison et préparer des questions pour les divers intervenants afin de poursuivre (ou débuter) un échange productif qui leur permettra éventuellement de remettre en perspective leurs propres productions.

 

Propos recueillis par François Jarraud

 

Contact : https://twitter.com/Mariehel2

Scoop it sur la littérature

Groupe Facebook

Ressources pour la classe inversée en littérature

Première rencontre

Et son padlet

 

 

Par fjarraud , le jeudi 08 octobre 2015.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Rythmes : Pour le Snuipp, la réforme est très massivement rejetée par les enseignants
- De : fjarraud Publié : jeudi 22 juin 2017 07:14 Objet : Rythmes : Pour le Snuipp, la réforme est très massivement rejetée par les enseignants Je pleure devant une aussi grande bêtise. j'ai connu le temps béni de la semaine de 4 jours et demi...
Les devoirs c'est vraiment efficace ?
- Êtes vous enseignant jean ? De : fjarraudPublié : mardi 27 juin 2017 08:07Objet : Les devoirs c'est vraiment efficace ?
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces