Séverine Devillers : Avec "Le cartable de Séverine", le partage au coeur 

Au sein des blogs enseignants du premier degré, "Le cartable de maîtresse Séverine" est une mine largement exploitée par les enseignants. Des ressources pour les cycles 2 et 3, des dossiers vidéo-projetables en ligne dans toutes les matières, des vidéos et même maintenant une reconnaissance éditoriale. Qu'est ce qui pousse Séverine Devillers à partager ainsi ses ressources et son travail ? Portrait d'une professeure des écoles qui décline vocation d'enseigner et édition en ligne.

 

Créer son blog, partager les ressources créées pour sa classe, échanger, mettre ses séquences à distance, les analyser et les améliorer grâce aux discussions constructives entre pairs, raconter des anecdotes de classe, les raisons d’ouvrir et d’alimenter un blog quand on est professeur des écoles sont nombreuses. Commençons par un petit tour d’horizon des spécificités de ce blog….

 

Des ressources pour les cycles 2 et 3

 

Séverine Devillers, 43 ans, mariée, deux enfants , enseigne dans les Ardennes, à Juniville, depuis quinze ans. Majoritairement en poste en CE1-CE2 (CE2-CM1 cette année), "Maîtresse Séverine" met régulièrement en ligne des documents, des fiches d’activités et des ressources diverses pour les classes de CE1, CE2, CM1…

 

Ce sont des séquences testées et approuvées en classe par ses soins, améliorées par les retours réalisés par d’autres enseignants cyber-collègues qui s’en sont également servis. Maîtresse Séverine offre d’utiliser ses pistes pour la gestion de classe, ses cahiers de réussite ou encore ses cartes mentales ou organigrammes pour aider à la mémorisation des cours. Les ressources offertes sont vraiment pratiques, affinées sur le terrain, par une enseignante passionnée, dynamique et pleine de bon sens.

 

On aime par exemple ses réflexions sur la gestion de classe et l’idée, très valorisante pour les élèves d’ « école des super-héros » inspirée d’une autre blogueuse Miss Bubble, (et les outils créés qui vont avec !). On aime les fichiers de travail clés-en-main pour une année scolaire complète. On aime son côté novateur et moderne ainsi que sa pratique de la pédagogie de projets. On aime aussi ses partages et ses retours, très nombreux, sur les ressources ou manuels pédagogiques ainsi que sur les logiciels éducatifs qu’elle a pu tester par exemple, ou encore sur les rallyes-lecture et les affiches d’astuces en orthographe qu’elle propose, toujours en libre accès.

 

Des projets vidéo-projetables clés-en-main téléchargeables librement

 

Ce qui fait la force du blog de maîtresse Séverine, ce sont ces gros fichiers à télécharger, qui couvrent une année scolaire complète ou une séquence complète. De plus en plus d’enseignants utilisent les nouvelles technologies pour mener leurs apprentissages, qu’il s’agisse d’un TBI ou d’un vidéoprojecteur. Séverine a su adapter sa pratique à ces nouveautés informatiques et technologiques, en créant des documents colorés, adaptés, attractifs et vivants pour intéresser les élèves, en sciences par exemple. On notera que toutes les disciplines sont concernées puisque par exemple, elle met également en ligne un dossier de ce type en EPS, sur le thème du yoga.

 

Des vidéos en ligne

 

Le Cartable de Maîtresse Séverine, c’est aussi des dizaines de vidéos en ligne ou de liens vers des vidéos et animations pédagogiques. Les parents et les élèves de la classe de Séverine sont informés dès le début de l’année du travail de Séverine sur Internet et sont invités à retrouver ces vidéos à la maison pour revoir des notions vues en classe. Ces vidéos-leçons sont vraiment bien réalisées, courtes et hébergées sur YouTube (par exemple, vidéo pour choisir entre « et » et « est » en orthographe).

 

Elles ont pour avantage de permettre des révisions ludiques pour les élèves qui ont besoin d’une autre manière de faire ou de voir pour comprendre et mémoriser. Petite innovation sympathique : des vidéos sont également proposées  en anglais pour retenir et automatiser les structures langagières travaillées en classe !

 

Pour l’histoire, des vidéos extraites de l’émission « C’est pas sorcier » sont proposées pour renforcer les différents thèmes exploités. Les recherches sont déjà réalisées, les coupures précises, c’est un réellement gain de temps pour les enseignants utilisateurs du blog. Enfin, n’oublions pas le partage de vidéos de didactiques sur des thèmes aussi variés que la carte mentale, la dyspraxie, la littérature, la relation aux parents, les stratégies d’apprentissage, la motivation ou encore les troubles d’apprentissage.

 

Une reconnaissance éditoriale : Filou mène l’enquête

 

Même si elle ne conçoit pas du tout son travail en dehors du partage de ressources et des discussions avec ses pairs, même si avec son blog, Séverine ne recherche pas la « gloire », c’est pourtant une belle consécration de son travail que sa collaboration avec les éditions Sedrap. En juin 2015, et après des mois de travail, sa méthode de production d’écrits, Filou mène l’enquête, a été publiée, sous forme de nouveaux dossiers vidéo-projetables (un fichier papier et un DVD pour animer les séances collectives).

 

Ce sont en tout 14 missions d’écriture, à réaliser sur une ou deux années scolaires, pour des classes de CE1-CE2, voire CM1, qui sont réfléchies et proposées par Séverine, des séances testées et approuvées en classe, une fois encore clés-en-main, pour le plus grand plaisir des enseignants et des élèves. Sur le blog de Séverine, on en trouve quelques extraits ainsi que des articles sur le projet initial, qui a été un peu modifié au niveau des textes et des questionnaires, en raison des contraintes éditoriales. Une belle réussite pour cette maîtresse investie et dynamique, qui plaît beaucoup au sein de la Communauté des Profs blogueurs et des cyber-collègues, utilisateurs des ressources.

 

 

Séverine Devillers : " Je suis passionnée par la création pédagogique"

 

Visitez ce blog novateur, qui fait la part belle à la vidéo et à l’image, qui offre généreusement de nombreuses ressources réalisées sur le terrain avec bon sens et réflexivité. Mais que dit Séverine de ce travail ?

 

Pourquoi être devenue maîtresse d'école ?

 

Pour moi, c’est une véritable vocation !  Depuis que je suis toute petite, je ne me voyais pas faire autre chose. Enfant, je me voyais déjà enseigner dans ma tête, avec des scènes très précises.

 

Quel a été ton parcours universitaire ?

 

J’ai d’abord passé un bac général G, car je n’étais pas assez sûre de moi pour aller en L. J’ai poursuivi en Fac de lettres puis en Fac de Psycho, jusqu’à obtenir une maîtrise de psychologie.

 

Quel a été ton parcours de carrière jusqu’à aujourd’hui ?

 

J’ai été recrutée en 1999 sur liste complémentaire du concours de recrutement et j’ai donc été « balancée » sur le terrain pendant un an, sans formation. L’année d’après, j’ai étudié à l’IUFM. Avec un peu de déception : même si j’ai eu de bons professeurs et même si certains m’ont passionnée (notamment en ce qui concerne la rédaction), je regrette le côté trop théorique de certains autres enseignants. Recrutée dans les Ardennes (je suis rémoise d’origine mais je ne pouvais refuser les Ardennes, au risque de ne pas avoir de poste), j’y suis restée depuis et je m’y plais. Je n’ai pas trop « crapahuté ». J’ai fait deux ans de SEGPA, j’ai également travaillé au sein du RASED. Puis j’ai eu des classes ordinaires. J’enseigne depuis quatorze ans, et ça fait dix ans que je suis sur Juniville. D’habitude, j’ai des CE1-CE2 mais cette année j’ai des CE2-CM1, ce n’est pas mon choix mais ça me plaît quand même. Par contre, cela a nécessité un travail de préparation intense pendant les grandes vacances.

 

Pourquoi as-tu créé ce blog ? Quelles ont été tes motivations ?

 

Je suis l’une des premières à avoir créé un site de maîtresse enseignante sur le net. J’ai d’abord commencé par un site de partage de mes ressources, en 2006. J’ai choisi la formule « blog » en 2010 car ce qui me manquait vraiment, c’était le partage avec mes cyber-collègues, les retours, les discussions et la communication avec les enseignants. J’ai ouvert ce site puis ce blog car le partage est vraiment quelque chose d’ancré dans ma nature. Même dans mon école, je suis toujours en train de proposer aux autres des ressources trouvées sur le net ou des idées. J’ai toujours eu cette très grosse envie de partager. Je ne fais pas des cours pour les laisser au fond d’un sac ou sur un disque dur d’ordinateur.

 

Tu fais partie de la Communauté des Profs Blogueurs. Peux-tu nous en dire plus ?

 

Avec bon nombre de blogs sur le net, je suis l’un des membres fondateurs de cette Communauté. Lorsque tu tiens un blog, tu passes également beaucoup de temps sur les autres blogs. Je suis connectée en permanence. Tu commentes, tu échanges. De cette façon, des amitiés et des liens parfois très forts se créent. Nous avions pris l’habitude de nous taquiner les uns les autres sur nos blogs, à la vue de tous les lecteurs, habituels ou de passage et nous nous sommes dits à un moment donné que nos blogs n’étaient pas le lieu le plus approprié pour cela. Nous avons proposé la création d’un forum pour nous, avec d’autres, la Communauté s’est mise en place, en 2011, et nous avons effectivement un forum interne où nous échangeons énormément ! Nous sommes un peu comme une grande famille. Aujourd’hui, un nouvel enseignant-blogueur peut rentrer dans la Communauté, à condition de tenir son blog régulièrement depuis au moins 6 mois et de se faire parrainer par un certain nombre d’entre nous.

 

Combien de temps passes-tu chaque semaine sur ton blog ?

 

Tout le temps où je ne suis pas en classe, je l’utilise pour aller sur le net, sur mon blog, et si ce n’est pas mon blog, sur celui des autres. C’est ma passion, tout mon temps libre y passe, malgré mon mari, mes enfants, ma maison à rénover, mais une fois terminées bien sûr les tâches pour la maison. Même à l’école, je reste connectée sur le blog, j’y vais pour répondre à des lecteurs pendant la récréation, j’échange également avec les parents et les élèves qui connaissent très bien le blog. J’ai participé à la réalisation de projets collégiaux de rallyes-lecture (ça se fait beaucoup sur le net en ce moment, et ces projets se construisent par le partage de ressources entre enseignants blogueurs et/ou enseignants non-blogueurs).

 

A ton avis, quelles sont les qualités, les forces de ton blog ?

 

Je pense que ma force, ce sont les gros fichiers complets sur une année scolaire que je publie, des fichiers complets qui constituent un travail de A à Z, qui donnent, au final une année complète sur une matière : par exemple toutes les ressources pour une année de français ou une année de mathématiques, une année d’orthographe,… Je publie peut-être moins intensément que certains autres blogueurs, j’ai une moins bonne régularité au niveau des articles, parce que justement, je ne publie pas des ressources par-ci-par-là, par séquence, je ne publie pas d’activités décrochées. Par contre, quand je publie, ce sont de suite de gros chantiers, de gros projets, sur le long terme, qui ont nécessité un travail intense et fourni. Travailler par projet, c’est vraiment mon truc ! Les autres qualités sont les propositions de débats philosophiques, qui me permettent de parler de tout librement avec mes élèves, les vidéos mises en ligne également.

 

Cette année, tu as publié une méthode de production écrite. Est-ce grâce à ton blog ?

 

Je suis passionnée par la création pédagogique et notamment par le domaine de la rédaction. Jai construit mon projet pendant longtemps (depuis 2013) en rédaction, avec le soutien de la Communauté des Profs Blogueurs, principalement pour la mise en place du premier module, avec la démarche que je souhaitais mettre en œuvre. Cela s’est vraiment construit grâce aux autres blogueurs, qui m’ont donné des conseils, au fur et à mesure de mon avancée. La démarche choisie a été longue à mettre en place mais ensuite, comme tous les modules suivent la même démarche, ça a été plus vite, il me suffisait de trouver les textes, de préparer les questions,…

 

J’ai terminé en trois-quatre mois et à ce moment, les membres de la Communauté m’ont poussée à proposer mon travail à l’édition. J’ai envoyé mon dossier à plusieurs éditeurs, Sedrap m’a recontactée. On a parlé pendant deux heures au téléphone de mon projet. Les éditions Sedrap au départ souhaitaient transformer mon support vidéo-projetable en cahiers individuels pour les élèves. J’ai réussi à préserver l’idée de départ et à les convaincre que les fichiers individuels restaient trop inaccessibles pour les enseignants en classe car trop chers. On en achète déjà un en mathématiques en général, on ne peut guère faire plus.

 

L’idée des séquences vidéo-projetables est donc restée. A partir de là, il m’a fallu reprendre à zéro tout le support du projet afin de ne mettre que des textes déjà publiés chez Sedrap, pour des raisons de droits d’auteurs et de contraintes d’édition. Cela m’a pris tout juillet et août en 2014. J’ai rendu mon travail il y a un an, en septembre 2014, la publication a eu lieu cette année, en juin.

 

Quels sont tes projets à venir ?

 

J’ai toujours besoin d’être en projet pour me sentir bien, les idées ne manquent pas. Tout dépend de la suite qui sera donné à Filou mène l’enquête. A priori, la méthode reçoit un très bon accueil auprès des enseignants, si ça marche bien, il y aura peut-être une suite pour les classes de CM1/CM2, cette fois. Cette reconnaissance, c’est vraiment quelque chose que je ne croyais pas possible ! Sinon, je serais intéressée pour devenir Maître d’Accueil Temporaire (mais j’ai un peu peur du côté théorique à maîtriser) et dans un plus long terme, j’aimerais également écrire.

 

Propos recueillis par Alexandra Mazzilli

 

Le cartable de Séverine

 

 

Par fjarraud , le mercredi 04 novembre 2015.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Les parents : Acteurs, consommateurs ou gêneurs ?
- Bonjour, L'implication des parents est indispensable, et disons-le, au quotidien elle est ... trèèèès insuffisante. Le travail de l'enfant, et son corollaire le contrôle des parents, est un vrai problème. De plus, la FCPE qui a été trèèèès...
La vidéo pour évaluer les enseignants au primaire
- Bonjourmetci pour vos articles et les liens toujours interessantsconcernant cet article, pourquoi parlez vous de pratique à haut risque?merciDe : fjarraudPublié : mercredi 19 avril 2017 07:34Objet : La vidéo pour évaluer les enseignants au primaire
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces