L'Expresso du 13 novembre 2015 

De source officielle, "tous les voyages scolaires  sont annulés sur l'ensemble du territoire national". La mesure concerne également les voyages prévus à l'étranger.

 

D'autre part l'ensemble des établissements scolaires sont fermés ce samedi dans les trois académies d'Ile-de-France. Cette mesure ne concerne pas les autres académies.

 

Des mesures seront probablement annoncées pour lundi. Restez à l'écoute sur le fil Twitter du Café pédagogique (34 000 abonnés).

 

L'Etat d'urgence est proclamé sur le territoire national.

 

La loi du 3 avril 1955 sur l'état d'urgence

 

                       
13/11/2015 à 22:25  |  (0 commentaire)

Nous savions que la vie était fragile, que l'humain c'était par moments et que la démocratie était menacée par les forces archaïques qui habitent encore le monde.

 

Nous savions que, face à la vacuité de nos modèles économiques fondés sur la consommation compulsive, notre occident peinait à offrir un autre idéal que l'assujettissement aux intégrismes.

 

Nous savions que tout ce qui nous tient à coeur est mortel et que l'obscurité absolue peut, un jour, faire oublier l'espoir de toute lumière...

 

Que cette nuit terrible où nous avons éprouvé la terreur de la pénombre, nous rappelle notre fragilité et notre finitude.

 

Qu'elle renforce ainsi notre détermination à prendre soin de toute vie, de toute pensée libre, de toute ébauche de solidarité, de toute joie possible.

 

Prendre soin de la vie et de l'humain, avec une infinie tendresse et une obstination sans faille, est, aujourd'hui, la condition de toute espérance.

 

Sachons qu'un seul sourire échangé, un seul geste d'apaisement, aussi minime soit-il, peut encore, contre tous les fatalismes, contribuer à nous sauver de la barbarie...

 

Philippe Meirieu

 

                       
13/11/2015 à 22:25  |  (0 commentaire)

Découvrez les nouveaux programmes des cycles 2, 3 et 4. Le Café pédagogique s’est procuré ces documents qui nous semblent être les dernières versions.

 

Le programme de cycle 2

Le programme de cycle 3

Le programme de cycle 4

 

13/11/2015 à 11:50  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Comment apprendre à compter et calculer ? Près de 300 participants, venus de 3 continents, sont réunis pendant deux jours à Paris pour écouter la fine fleur des experts à l'appel du Cnesco. La conférence comprend un jury qui devrait faire de préconisations pour relever le niveau en maths des écoliers français, en net déclin.

(..)
13/11/2015 à 07:40  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

A l'arrivée en 6ème, 40% des élèves ne maitrisent pas les fondamentaux. Le nombre a été lancé par Nathalie Mons présidente du Cnesco, à l'ouverture de la conférence de consensus. Le constat est affiné en détail par trois experts font le point sur les résultats des écoliers français et leur évolution. Ils font état "d'experts apparents". Beaucoup d'élèves font illusion. La conceptualisation du nombre est difficilement acquise et particulièrement pour les enfants des milieux populaires.

(...)
13/11/2015 à 07:40  |  (1 commentaire)
Le fait du jour

Suffit-il d'avoir de bons manuels pour améliorer le niveau des élèves ? Maryvonne Priolet et Eric Mounier montrent que le rapport aux manuels est plus complexe qu'il en a l'air. Surtout il est dépassé par le recours aux documents mis en ligne par les enseignants. Jean-Jacques Calmelet met en garde contre cette évolution.

(..)
13/11/2015 à 07:40  |  (1 commentaire)

Invité avec François Miquet-Marty, directeur de « ViaVoice », le 7 novembre dernier, par le quotidien « Libération », dans le cadre de son Forum « Libertés chéries », nous devions débattre de la question « L’autorité est-elle dépassée ? ». François Miquet-Marty, en bon connaisseur de la réalité sociologique française, a souligné que les Français étaient, aujourd’hui, en demande d’autorité sur un plan général - dans la famille, l’école, la ville, la politique - en même temps qu’ils vivaient de plus en plus mal l’autorité des lois et des règles. Se construit ainsi, à l’ère de l’individualisme triomphant, une ambivalence fondamentale à l’égard de ce que l’on nomme, de manière trop globale et facile, « l’autorité de l’Etat » : nous voulons qu’elle nous protège toujours plus, tout en refusant qu’elle empiète sur nos libertés. Nous plébiscitons les normes qui nous permettent de nous défendre et de judiciariser toutes les situations à notre profit, en même temps que nous protestons contre leur caractère tatillon et contraignant…  Nous voulons une autorité forte, mais nous voulons tout décider nous-mêmes !

(..)
13/11/2015 à 07:40  |  (1 commentaire)
Le système

Un mois de novembre sans armistice car "la mobilisation est intacte". L'intersyndicale du second degré (Snes, Snalc, Fo, Cgt, Sud, Faen, Cgc, Snudep) a renouvelé le 12 novembre sa détermination contre la réforme du collège. Elle a mis en doute la représentativité du CSE et des directions des associations de parents et lancé une semaine d'action à partir du 23 novembre.

(...)
13/11/2015 à 07:40  |  (4 commentaires)
Le système

Jean Marc Merriaux présentait ce jeudi matin la "réorganisation" du Clemi aux coordonnateurs académiques rassemblés en séminaire à Paris, à laquelle j’ai pu assister, invité de longue date à intervenir à ces rencontres. Après avoir rappelé le cadre réglementaire dans lequel agit le Clemi, et ses évolutions au cours des dernières années, le directeur général de Canopé a présenté le contexte de cette évolution : l'introduction de l'Education aux Médias et à l'Information dans la loi de 2013 et la place de plus en plus importante de cette question en particulier depuis janvier 2015. Difficile de passer sous silence aussi le rapport de la Cour des comptes sur l'ex CNDP et en particulier le volet qui concernait le CLEMI demandant une clarification de la relation entre Canopé et le Clemi.

(...)
13/11/2015 à 07:40  |  (0 commentaire)
Le système

Le BO spécial sur la mobilité 2016 est publié. Il propose les procédures et le calendrier des mutations pour le premier et le second degré.

 

Au BO

13/11/2015 à 07:40  |  (0 commentaire)
Le système

Déjà plus de remplaçants à Paris ? A l'école élémentaire de la rue Wurtz (13ème), les parents se sont réunis le 12 novembre pour protester contre la valse des enseignants dans une classe de CP. "C'est une classe fondamentale pour l'apprentissage de la lecture et de l'écriture", nous a dit Catherine Surjous, présidente de la Fcpe d el'école. Après le départ de l'enseignante titulaire en octobre, le sparents ont vu arriver une enseignante qui est restée tris jours puis un remplaçant ZIL. Ils demandent un remplacement durable.

(...)
13/11/2015 à 07:40  |  (2 commentaires)
Le système

Blocage du port de Maoudzou, de administrations, opération escargot, la grève des enseignants ne pass epas inaperçue à Mayotte. L'intersyndicale demande une revalorisation avec "une attractivité forte pour Mayotte".

 

Site Snes

13/11/2015 à 07:40  |  (0 commentaire)
La classe

Le mythe égalitariste, issu des utopies du XVIIIe et du XIXe siècle, semble avoir la vie dure au vu des analyses qui sont régulièrement publiées à propos des inégalités à l'école et de l'école. Certains disent que l'accès à l'information pour tous, qui est porté par les moyens numériques actuels pourrait être un nouveau vecteur d'égalité. Cette assertion est d'autant plus portée dans l'inconscient collectif que la dimension universelle que le numérique semble prendre, porte le symbole d'une nouvelle forme d'égalité. Les 0 et les 1, chers à Boole, seraient une sorte de langage universel (mythe de Babel) dont il suffirait qu'il se déploie "pour tous" pour qu'advienne l'égalité. Cette utopie égalitariste portée comme un étendard se heurte cependant à la réalité de l'histoire des peuples et de l'éducation, mais aussi à celle des sociétés.

(...)
13/11/2015 à 07:40  |  (0 commentaire)
La classe

Une circulaire définit les modalités de cette nouvelle épreuve.

 

Au BO

13/11/2015 à 07:40  |  (1 commentaire)
La classe

Une circulaire impose des calculatrices "mode examen" avec voyant lumineux au BTS.

 

Au Bo

13/11/2015 à 07:40  |  (1 commentaire)
L'élève

Dans le cadre de la COP 21, l’Aquarium de Paris propose une grande exposition d’anticipation « Océan 2050 » qui vise à sensibiliser le public à l’impact du dérèglement climatique sur les océans. Dans une scénographie audiovisuelle  d’ampleur par l’installation d’écrans géants, les visiteurs découvrent  les océans de demain, si l’action de la COP 21 échoue. Au-delà du virtuel, ils peuvent observer aussi l’enjeu des changements à l’œuvre, grâce à une douzaine de bassins aménagés pour traiter les problématiques marines. Tout un programme d’événements et d’actions pédagogiques est prévu, « Oui à l’océan ! ». Le jeune public est particulièrement attendu, en famille et avec ses enseignants, de nombreuses animations lui sont proposées.

(...)
13/11/2015 à 07:40  |  (0 commentaire)
L'élève

Une semaine avant le 20 novembre, Journée internationale des droits de l'enfant, le ministère rappelle l'existence de cette journée...

 

Au BO

13/11/2015 à 07:40  |  (1 commentaire)
Les disciplines

"Par notre conservatisme - toujours justifié au nom du maintien d'une certaine idée de notre mission éducative - nous enseignons certains savoir-faire obsolètes dans un environnement pédagogique d'un autre âge". Professeur d'histoire-géographie à Digne, Daniel Dalet ne mâche pas ses mots. Observateur critique de l'enseignement de l'histoire et de la géographie, c'est aussi un acteur et un producteur de ressources. Portrait.

(..)
13/11/2015 à 07:40  |  (1 commentaire)
Les disciplines

Comment vit-on l'islam en France ? L'Islam est -il compatible avec la démocratie ? Quel est son avenir ? Sciences humaines publie un numéro spécial très riche sur un sujet qui remue l'opinion publique. On notera un rappel de la diversité géographique et historique de l'islam, souvent méconnue par les Français. A voir également le point sur les divisions de l'islam.

 

Le sommaire

13/11/2015 à 07:40  |  (0 commentaire)
Les disciplines

" L’effet cumulé de l’afflux de réfugiés entre janvier 2014 et juin 2016 correspondrait, selon le scénario prudent, à 380 000 entrées supplémentaires sur le marché du travail de l’UE en janvier 2016 et à 680 000 d’ici à décembre 2016, soit 0.3 % de la population active de l’UE", estime l'OCDE dans une nouvelel étude sur l'impact de la vague de réfugiés en Europe.." Selon le scénario à hypothèse haute, l’impact cumulé de l’afflux de demandeurs d’asile d’ici à la fin 2016 ne représenterait que 0.4 % de la population active de l’EEE, soit moins d’un million de nouveaux arrivants sur le marché du travail".

(...)
13/11/2015 à 07:40  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le vendredi 13 novembre 2015.

Partenaires

Nos annonces