L’expo de la semaine : « Frontières » 

Le Musée national de l’histoire de l’immigration invite les professeurs, mercredi 2 décembre,  à découvrir l’exposition, « Frontières » et les ressources pédagogiques qui l’accompagnent. Cette nouvelle exposition incite à s’interroger sur les réalités auxquelles renvoie la notion de frontière. Elle donne des clés pour comprendre le rôle et les enjeux des frontières. Photographies, cartes, objets, documents, œuvres d’art, articles de presse, vidéos, témoignages et récits, œuvres littéraires composent un parcours thématique en trois volets, qui propose aux visiteurs d’explorer ces problématiques contemporaines dans le monde et plus particulièrement en Europe et en France. Un dossier pédagogique est à la disposition des professeurs, ainsi que des fiches thématiques en lien avec les programmes scolaires.

 

Une exposition sur les limites et leurs limites

 

L’exposition apporte un regard inédit sur les frontières et ceux qui les traversent. Plus de 250 objets  et documents ponctuent un parcours thématique qui met en scène les relations entre frontières et migrations. L’exposition retrace trois aspects de cette histoire des frontières. A l’entrée de l’exposition, une vidéo « Harragas » immerge d’emblée les visiteurs  dans le contexte des migrants qui traversent la mer à bord  d’embarcation de fortune. Ce document a été constitué  à partir de vidéos prises par les harragas eux-mêmes avec leur téléphone portable. Le parcours débute ensuite par un angle international.   La première section de l’exposition  est consacrée aux « Murs-frontières dans le monde » : aujourd’hui, il en existe une cinquantaine. L’exposition se penche particulièrement sur les zones frontalières entre les Etats-Unis et le Mexique, Israël et la Cisjordanie, l’Inde et le Bangladesh, les deux Corées, à l’aide de cartes, de photographies, de vidéos, sur grands écrans, accompagnés de panneaux didactiques.

 

« Vers une Europe des frontières »

 

 La seconde partie de l’exposition, « Vers une Europe des frontières », aborde l’histoire mouvementée des frontières en Europe, au cours des 20ème et 21ème siècles : guerres mondiales, annexions, déplacements de populations, rideau de fer, mur de Berlin, et aujourd’hui Lampedusa, Melilla, Brindisi…L’histoire de l’Alsace-Lorraine est particulièrement développée, ainsi que les problèmes rencontrés actuellement en Méditerranée. Une immense frise relate la chronologie de l’Europe du rideau de fer, et une carte  précise l’évolution du nombre de migrants, dont le % de morts. Le parcours de l’exposition  s’achève en France avec l’histoire de l’immigration dans l’hexagone  et en Outre-mer, il  décrit  la traversée des différentes frontières  pour entrer sur le territoire français, depuis le 19ème siècle. Avec ses nombreuses frontières terrestres et maritimes, la France compte plus de 35 pays voisins frontaliers et donc autant de réalités migratoires locales. Parmi ces frontières, celle de la Guyane est la plus longue frontière. Cette dernière partie de l’exposition est illustrée par de nombreux documents et témoignages.

 

Autour de l’exposition

 

Pendant toute la durée de l’exposition, une riche programmation est proposée pour  tous publics : ciné-concert, concerts, spectacles, rencontres littéraires, conférences et  débats avec des spécialistes, ainsi que plusieurs colloques sur le thème des migrations.

 

En famille

 

Des visites guidées et des visites contées sont prévues pour les familles. Un spectacle de théâtre d’ombre, « Frontières », est proposé aux familles à partir de 8 ans. Des ateliers jeune public, « Voyage » à partir de 6 ans et « Les rémouleurs » à partir de 7 ans, sont prévus pendant les vacances scolaires.

 

La visite-découverte du 2 décembre pour les professeurs

 

Le département Education propose aux professeurs, mercredi 2 décembre à 14h30,  de découvrir l’exposition temporaire « Frontières ». Cette visite guidée sera suivie d’une rencontre avec les professeurs-relais qui présenteront les ressources pédagogiques disponibles concernant cette nouvelle exposition. Ce sera l’occasion aussi, pour chacun,  d’échanger et de discuter de projets pédagogiques en cours ou à venir pour l’année scolaire 2015-2016. Il est indispensable de prendre contact avec le service Education et de s’inscrire à cette journée découverte, education@histoire-immigration.fr  Le formulaire est en ligne.

 

Des ressources pour les professeurs

 

Un copieux dossier pédagogique d’une quinzaine de pages est à la disposition des professeurs de toutes disciplines et de tous niveaux d’enseignement. Il présente les grandes sections de l’exposition, les points d’entrée dans les programmes scolaires et permet de mieux appréhender les différentes notions et les chiffres clés sur la thématique des Frontières. Ce document, conçu par le service Education du Musée, propose des points d’entrée dans les programmes  dès le CE2, et pour les classes de première et de Terminale, différencie les thèmes d’étude, selon les options. Des fiches pédagogiques pour la pratique du débat sur le thème des frontières, de l’école élémentaire aux classes de lycées, sont également téléchargeables sur le site du musée. Des documents sur la place de l’immigration dans les programmes scolaires, de l’école élémentaire au lycée (général, technologique ou professionnel) sont aussi à la disposition des professeurs. Un tableau  récapitulatif précise les sujets liés à l’immigration dans les programmes, classe par classe et discipline par discipline, avec pour chacun, une liste des ressources pédagogiques.

 

Pour les groupes scolaires

 

Les professeurs peuvent organiser des visites autonomes de l’exposition, ou opter pour une visite guidée d’1h30, adaptée au niveau des élèves. Un parcours de visite pour les collégiens et les lycéens sera mis en place prochainement : il leur permettra de suivre les étapes de l’exposition « Frontières », avec un questionnaire adapté à leurs programmes et aux compétences attendues. Un recueil de textes littéraires est aussi proposé en corrélation avec les différentes sections  de l’exposition, il permet une visite thématique ou un travail de retour en classe. Un atelier pédagogique, « La frontière à la Une », est prévu pour les collégiens et les lycéens. Après une analyse des Unes récentes de la presse relatives aux frontières et aux migrations, les participants créent la première page d’un journal sur ce sujet. Ils s’organisent en comité de rédaction, choisissent un nom à leur journal, le titre de la Une et en rédigent l’accroche.  Toutes les activités pédagogiques doivent être réservées au service groupes resevation@histoire-immigration.fr

 

Béatrice Flammang

 

L’exposition « Frontières »

Le dossier pédagogique

Les ressources  à disposition des professeurs

L’accompagnement pédagogique

Les activités  pédagogiques

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 20 novembre 2015.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces