Orientation : Moins d'un élève défavorisé sur deux passe en seconde générale et technologique 

"À la rentrée 2015, ce sont environ deux élèves sur trois scolarisés en troisième en 2014 qui entrent en seconde générale et technologique", écrit la Depp dans une nouvelle Note. " Ce taux de passage varie fortement selon l’origine sociale de l’élève : moins d’un élève de troisième issu de milieu défavorisé sur deux (48 %) va en seconde générale et technologique, alors que cette proportion dépasse 80 % dans les milieux très favorisés".

 

La Note


Par fjarraud , le vendredi 27 novembre 2015.

Commentaires

  • Viviane Micaud, le 27/11/2015 à 04:45
    Solution proposée ?  Passer en 2nde générale des élèves qui n'ont pas le niveau et qui se retrouvent en grande souffrance devant les apprentissages une année de plus ?
    Dans tous les pays du monde, il y a des biais sociaux dans l'orientation. Certains pays analysent les mécanismes indirects qui les créent et agissent pour les atténuer.
    En France, on communique en sous-entendant que la faute que des méchants privilégiés (ce qui est faux = les mécanismes sont ailleurs), ce qui a deux conséquences :
    1) de ne pas mettre en oeuvre ce qui est simple et efficace pour limiter ces biais,
    2) de créer une auto-censure (menace du stéréotype de Steele) en incrustant dans l'inconscient que ce n'est pas pour eux. 

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces