Des associations d'enseignants contre le droit au redoublement pour les élèves de terminale 

" Au lieu de lutter effectivement contre l’absentéisme et le décrochage scolaire, ce décret les institutionnalise. En effet, le redoublement dans l’établissement dont les élèves sont issus en cas d’échec à l’examen devient un droit alors qu’il était jusque-là une possibilité soumise à certaines conditions, en particulier l’assiduité et le sérieux dont l’élève avait fait preuve durant l’année de préparation à l’examen", affirme un communiqué publié par plusieurs associations d'enseignnats comme l'APHG , l'Apeg, la Cnarela ou l'Appep.

 

Communiqué


Par fjarraud , le mardi 08 décembre 2015.

Commentaires

  • Viviane Micaud, le 08/12/2015 à 10:20
    En effet, l'assiduité devrait être prise en compte. Ce décret provient du fait qu'en lycée général, des élèves n'ont pas eu de place alors qu'ils avaient été assidus. 
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Baisse du niveau physique, une fatalité pour l’EPS ?
- « Proposer une EPS ne laissant aucun élève au bord du chemin » invite à prendre en compte ce qui se fait en direction des élèves en situation de handicap. La revue Contrepied, du Centre EPS et société, y a consacré des comptes rendus de pratique et...
Baisse du niveau physique, une fatalité pour l’EPS ?
- Comme bien souvent quand il s'agit d'EPS  ou de sport scolaire on a tendance à considérer que tout commence au collège. Je crois qu'on oublie  et qu'on néglige un peu trop l'EPS et le sport scolaire du premier degré. Les...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces