Journée de la laïcité : Valls défend une conception ouverte 

"Nous protégerons nos compatriotes musulmans". Manuel Valls a vanté la "laïcité qui rassemble" le 9 décembre lors de la Journée de la laïcité organisée à la BNF. Le premier ministre parlait devant un public largement composé de collégiens et lycéens. La ministre de l'éducation nationale a remis le prix de la laïcité à une école d'art pour les affiches réalisées pour vanter la laïcité.

 

Ils s'en souviendront de la journée de la laïcité. Une centaine de collégiens et lycéens parisiens ont rempli la salle le 9 décembre à l'occasion des 110 ans de la loi de 1905 de séparation de l'Eglise et de l'Etat. Pendant deux heures ils ont été confrontés à un échange entre spécialistes qui était largement hors de leur portée.

 

Living laicity ?

 

 

 Jean Bauberot a montré l'existence dans le camp laique de deux courants. "A coté de la laïcité qui a politiquement triomphé avec Fery et Buisson, il y a toujours eu une composante pour qui antireligion et laïcité vont de pair et une autre, plus importante,  pour le contrôle des religions par l'Etat et le monopole de l'enseignement".

 

Il a  dénoncé une "ignorance volontaire sur la morale laique" qui  "empêche la réflexivité sur les impasses de la morale laïque". En exemple il cite l'inégalité entre hommes et femmes, une partie du camp laïque s'opposant au vote des femmes. "Aujourd'hui si le cours d'EMC aborde l'antisémitisme et l'égalité hommes femmes, il ne traite pas de l'islamophobie car certains laïque récusent le terme".

 

Des propos récusés par Patrick Cabanel pour qui "ma laïcité n'est pas anti islam mais islamismophobe". Il pointe le risque à la fin du siècle d'avoir des écoles opposées, catholiques, juives  musulmanes. ""La France est piégée par l'enseignement catholique", un héritage de Vichy affirme -t-il.

 

Philippe Portier montre que la laïcité est un concept mouvant en fonction des époques. Ce qui a changé c'est l'engagement de l'Etat dans les affaires religieuses avec par exemple la circulaire autorisant les carrés confessionnels dans les cimetières, les repas dans els cantines et même les aides aux constructions des lieux de culte.

 

Jean-François Chanet, recteur de Besançon, a soulevé le risque que fait peser l'existence de la ségrégation scolaire . Il évoque "l'isolement des élèves selon leur religion dans des voies spécifiques".

 

Valls : La laïcité permet de rassembler

 

 "La laïcité est notre socle commun ferme et non négociable" , a déclaré Manuel Valls en cloture de la matinée. "Elle permet de rassembler". Le premier ministre a dénoncé la confusion entretenue sur la laïcité qui est "détournée par l'extrême droite". "La plus grande imposture de l'extrême droite consiste à brandir la laïcité pour diviser, cibler les musulmans", dit-il. "La loi de 1905 a permis aux générations de français de vivre ensemble" conclue-t-il après avoir promis "nous protégerons nos compatriotes musulmans".

 

Vallaud-Belkacem : La laïcité est une protection

 

 N Vallaud Belkacem a remis le Prix de la laïcité à l'école Brassart, une école de la communication qui a conçu des affiches pour la laïcité. Le lycée professionnel Mendes France de Contrexeville reçoit aussi un prix pour un jeu réalisé par les élèves. La Ligue de l'enseignement de Montpellier en reçoit un autre pour un travail réalisé durant le temps périscolaire. "La laïcité a deux ennemis ", a expliqué la ministre, "ceux qui ne veulent pas faire prévaloir la règle de la neutralité de l'Etat et ceux qui sous prétexte de défendre la laïcité la dévoient en en faisant une arme contre la religion. La laïcité c'est une protection, le droit de ne pas être discriminé en fonction de sa religion ou de son absence de confession". La ministre a rappelé les efforts faits pour l'éducation à la laïcité.

 

Une éducation importante pour les enseignants

 

"Dans la période que l'on traverse il est important de transmettre les valeurs de la laïcité aux jeunes", nous a dit M Benharous, professeur d'histoire-géographie au lycée Montaigne. "Il n'y a pas de problème de laïcité dans mon établissement mais être au clair sur la laïcité est plus nécessaire pour cette génération que pour les précédentes". Professeur à Hélène Boucher, Gilles Boué estime que la laïcité "est vécue au quotidien dans l'établissement", par exemple par le retrait du voile en entrant au lycée. "Comme on a des élèves apaisés et éduqués ça ne pose pas de problème".

 

François Jarraud

 

 

Par fjarraud , le jeudi 10 décembre 2015.

Commentaires

  • Michel MATEAU, le 10/12/2015 à 12:23

    « Recuite » jadis…….il semble que la laïcité puisse aussi assez bien mijoter sans que certains se pincent le nez......

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces