Orientation : Les inégalités d'aspirations des élèves des classes populaires 

Nina Guyon publie une mise au point synthétique sur les inégalités d'aspiration des élèves. "Les élèves d’origine sociale modeste aspirent à des filières académiques moins sélectives que leurs pairs de même niveau scolaire mais d’origine sociale favorisée. Plusieurs raisons sont mises à jour : premièrement, les élèves d’origine modeste sous estiment leurs capacités scolaires actuelles par rapport aux élèves d’origine favorisée ; ensuite, ils anticipent une forte différence dans leurs chances de succès dans le futur ; en outre, ils ont tendance à se conformer à leurs pairs. Par ailleurs, l’action des parents et des enseignants dans le processus d’orientation tend à accroître ces inégalités d’aspirations pour les élèves faibles, tandis qu’elle réduit ces inégalités pour les élèves au dessus de la médiane. Ces résultats permettent de proposer des pistes d’interventions permettant de réduire les inégalités sociales d’aspirations scolaires."

 

L'étude


Par fjarraud , le vendredi 05 février 2016.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces