Pour le thinktank Vers le haut, la crise de l'éducation c'est celle des éducateurs 

Nouveau venu dans les thinktank, Vers le haut est soutenu par un réseau religieux. C'est une émanation du Groupe Bayard, des Apprentis d'Auteuil, des Scouts musulmans , de l'Armée du Salut, de l'Ose et du collège des Bernardins. Cet oecuménisme religieux se traduit dans une approche particulière des questions d'éducation  qui vise à sauver l'Ecole par des éducateurs mieux encadrés et un soupçon de psychologie positive.

 

Dans un programme appelé "Pas d'éducateur, pas d'éducation", Vers le haut appelle à un "Grenelle de l'éducation" dès le début du nouveau quinquennat  pour changer en profondeur le métier d'enseignant. Pour ce thinktank, le professeur doit devenir un éducateur astreint à une présence plus longue dans l'établissement dans le cadre d'un horaire annualisé. Les pouvoirs des directeurs d'école et des chefs d'établissement devraient être renforcés pour faire de l'établissement la cellule de base de l'éducation nationale.  

 

Pour Vers le haut, "Il ne faut pas laisser les questions d'éducation aux experts et au dialogue Etat- syndicats". Quant à l'éducation prioritaire, Vers le haut pense résoudre les  difficultés des élèves en les confiant à des élèves des grandes écoles sur le modèle d'un programme américain. Enfin les états d'âme des enseignants disparaitraient dans une grande "Fête des profs" annuelle.

 

Ces réflexions qui associent les différents courants religieux pour proposer une vision religieuse de l'engagement et de la société, psychologie positive et petits calculs très concrets, feraient sourire si elles ne s'appuyaient sur un groupe de presse et des organisations capables de peser sur le débat des présidentielles à un moment où le pays cherche un modèle éducatif.

 

F Jarraud

 

Le programme

 

Par fjarraud , le jeudi 12 mai 2016.

Commentaires

  • marianoland, le 27/06/2016 à 20:01

    Bonjour, 

    Pour ceux qui souhaitent plus d’informations sur Teach for France, je vous invite à consulter mon blog à l’adresse suivante : http://mariaannnoland.blogspot.com.

    En effet je mène en ce moment un projet de recherche au sujet de cette association.

    Très cordialement,

    Maria

  • maria1958, le 12/05/2016 à 18:32
    Il y a un aspect encore moins drôle. 

    Contrairement à ce qu'on pourrait penser, il ne sera pas nécessaire d'attendre le retour de la droite dans un an pour voir mises en oeuvre les recommandations du think tank "Vers le haut". 

    Certaines sont déjà en cours d'application, par la Ministre actuelle - dans une discrétion complète, et assez inhabituelle de sa part il faut le dire.

    En effet Teach for France, antenne française du programme américain Teach for All dont le think tank "Vers le haut" fait son modèle, annonce qu'elle fournira à la rentrée 2016 aux collèges publics de l'Education prioritaire de l'académie de Créteil, quelque 25 professeurs contractuels "coachés" par ses soins conformément à ses conceptions ultralibérales et manageriales. 

    L'opération implique évidemment un partenariat Ministère/ Teach for France, sans doute déjà signé, à l'occasion duquel l'Education nationale, employeur de ces contractuels,  sous-traite et privatise un pan de la formation et de l'accompagnement de ses personnels (enfin, de contractuels qu'elle balancera dans l'Education prioritaire, alors c'est pas bien grave….). 

    Les informations sont sur le site http://www.teachforfrance.org/programme/
    et sur la page Facebook https://www.facebook.com/Teach-for-France-520447148119133/ 


Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces