Regards sur l'éducation : Enseignant : Un métier particulier en France ? 

Etre enseignant en France est-ce un métier différent de celui de nos voisins ? L'Ocde apporte dans Regards sur l'éducation quelques particularités qui ont beaucoup à voir avec l'histoire de l'Ecole et sa construction administrative. Car ce qui différencie le professeur français des autres enseignants de l'OCDE c'est sa position hiérarchique.

 

Si en France le temps scolaire est particulièrement long, le temps annuel d'enseignement des professeurs, qui ne fait pas la totalité de leur travail, est plutôt moins important que dans les autres pays de l'OCDE. Cela tient beaucoup au calendrier scolaire qui est plus resserré en France qu'ailleurs.

 

 

 

Le temps d'instruction en France, exprimé en total d'heures de cours est particulièrement long avec plus de 8000 heures cumulées au primaire et au colège. On sait que c'est encore pire au lycée.  Le nombre d'heures ets déjà important à l'école mais la différence avec les autres pays s'affiche davantage au collège.

 

Avec moins de 700 heures de cours par an, le temps de travail des enseignants français apparait u peu moins important que celui des autres professeurs de l'OCDE. Dans de nombreux pays d el'OCDE des taches administratives s'ajoutent aux heures de cours. On sait que cette situation fait débat. Plusieurs candidats à la présidentielle demandent à la fois une annualisation des heures et une hausse sensible de la présence en établissement pour mieux encadrer les élèves. Cet alignement sur les autres pays oublie deux choses. D'un coté les enseignants travaillent déjà près de 44 heures par semaine (chiffres Depp) en réalité et ajouter des heures parait difficilement supportable. D'autre part les établissements sont généralement dans l'incapacité d'offrir des espaces de travail pour la masse des professeurs. Alors où les mettre s'ils restent plus longtemps ?

 

 

 

Le cout salarial des enseignants peut être évalué de différentes  façons. Comparé aux salaires de salariés du privé de niveau de diplôme équivalent, selon l'OCDE la situation des enseignants français se situe dans la moyenne (environ 90% du salaire du privé).  Estimés en dollars, les salaires des enseignants français sont nettement en dessous de la moyenne de l'OCDE. Exprimé par élève on est parmi le spays de l'OCDE qui consacrent le moins d'argent.

 

Qu'en est il des conditions de travail ? L'OCDE calcule le taux d'encadrement dans les pays de l'OCDE. La France est au dessus de la moyenne de l'OCDE et surtout de celle de nos voisins européens. On compte ne moyenne un professeur pour 19 élèves au primaire quand c'est un pour 15 dans l'OCDE et un pour 14 en Europe. La taille moyenne des classes est plus importante en France que dans la plupart des pays de l'OCDE et particulièrement au primaire.

 

 

 

Mais la plus importante différence tient à la place qu'il occupe dans le système. La particularité française c'est d'abord la coupure avec leur chef d'établissement. De toute l'OCDE, la France est dans les pays où le chef d'établissement assiste le moins aux cours en classe. Moins de 10% des chefs d'établissement indiquent observer des leçons en classe en FRance quand c'est 80% des anglais par exemple.

 

 

 

Inversement, les enseignants français sont les moins intéressés à la direction des établissements de tous les pays de l'OCDE.

 

 

 

Ce fossé là est aussi en débat aux présidentielles. Plusieurs candidats souhaitent le combler en donnant davantage d'autorité aux chefs d'établissement. L'exemple suédois a pourtant montré que c'est une impasse...

 

François Jarraud

 

 

 

Par fjarraud , le jeudi 15 septembre 2016.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Accès à la classe exceptionnelle
- Et pendant ce temps, un bon nombre d'enseignants partent en retraite sans avoir accédé à la hors-classe ! C'est la France : donner toujours plus à ceux qui sont déjà bien servis. De : fjarraudPublié : vendredi 1 décembre 2017 07:22Objet : Accès à...
Lecture : Le niveau baisse encore
- Rien d'étonnant quand on voit les méthodes de lecture utilisées par certaines enseignantes de CP.Pourquoi choisir des supports vieillots, décriés par les chercheurs et n'ayant aucun sens alors que la littérature jeunesse est tellement riche et...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces