Journée mondiale des enseignants : Le monde cherche 64 000 000 professeurs 

Ce n'est pas un événement en France. Mais ça l'est dans une grande partie du monde. La journée mondiale des enseignants, fixée au 5 octobre, rappelle à tous qu'ils ont une partie de l'avenir du monde dans leurs mains.

 

 "Les enseignants contribuent non seulement à façonner l'avenir de millions d'enfants, mais aussi à bâtir un monde meilleur pour tous. Comment pouvons-nous recruter de nouveaux enseignants et les attirer vers la profession d'enseignant quand ils sont tellement nombreux à être sous-formés, sous-payés et ne sont pas reconnus à leur juste valeur ?" La question est posée par l'Unesco, l'Unicef et l'Internationale de l'éducation.

 

Selon l'Unesco, il faudra 64 millions d'enseignants pour atteindre un enseignement primaire et secondaire universel de qualité d'ici 2030, soit 24,4 millions d'enseignants dans le primaire et 44,4 millions d'enseignants dans le secondaire.

 

C'est en Afrique que les besoins sont les plus importants. Au total 17 millions d'enseignants dans le primaire et dans le secondaire seront nécessaires d'ici 2030. C'est aussi la région dont la population en âge d'aller à l'école augmente le plus rapidement. Elle a déjà du mal à répondre à la demande : plus de 70 % des pays de la région sont confrontés à des pénuries aigües d'enseignants dans le primaire, et 90 pour cent d'entre eux font face à de fortes pénuries dans l'enseignement secondaire.

 

L'Asie du Sud a le deuxième déficit d'enseignants le plus important, en particulier dans le cycle secondaire. Seuls 65 pour cent des jeunes de la région sont inscrits dans l'enseignement secondaire, avec un ratio élèves-enseignant de 29 pour 1 (estimations 2014) – beaucoup plus élevé que la moyenne mondiale de 18 pour 1. En Asie du Sud, 15 millions d'enseignants supplémentaires seront nécessaires d'ici 2030, l'immense majorité (11 millions) dans le cycle secondaire.

 

Au manque quantitatif d'enseignants, l'Unesco soulève un autre déficit : celui de la qualité.  Dans beaucoup d epays d'Afrique sub saharienne les élèves sont entassés dans des classes comptant plus de 40 élèves avec des enseignants qui ont un faible niveau de formation et d'instruction. C'est la solution qui a permis d'augmenter rapidement la scolarisation au primaire. Mais il va falloir maintenant relever le défi d'avoir des enseignants plus nombreux et mieux formés.

 

Aujourd'hui 263 millions d'enfants et de jeunes ne sont toujours pas scolarisés dans le primaire et dans le secondaire à l'échelle mondiale.

 

En Europe, Eurostat souligne deux caractéristiques des enseignants européens qui les distinguent des zones citées : les femmes sont très majoritaires au primaire come au secondaire. Ainsi en Italie 96% des professeurs du primaire sont des femmes.  Les enseignants du secondaire sont âgés : 40% ont atteint les 50 ans. La France fait exception sur ce point avec quelques autre spays comme la Pologne ou le Royaume Uni.

 

Les enseignants en Europe

Les actions prévues pour la Journée

Document Unesco sur les enseignants

Atlas

Recommandations concernant les enseignants Unesco OIT

L'Internationale de l'éducation

Eurostat

 

Par fjarraud , le mercredi 05 octobre 2016.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Brevet : De l'examen complexe à l'épreuve absurde...
- Alors que nos gouvernants se félicitent d'avoir obtenu les JO de 2024, l'EPS n'est plus qu'une matière négligeable. Ce que finalement conforte l'opinion que cette manifestation n'est qu'un grand capharnaüm financier. ...
Maths : Nouvelle écriture pour les algorithmes
- Moi j'dirai "Ce n'est pas une bonne idée. On doit revenir aux fondamentaux. ça ajoute de la complexité ce qui n'est pas nécessaire. Ptêtre même que ça va créer une polémique inutile"... De : Greg Barthelem Publié : mardi 17...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces