Un sphérier pour évaluer les compétences ? 

Comment évaluer les compétences de ses élèves ? Rémi Massé, enseignant d’éducation musicale dans l’académie de Bordeaux, a inventé un outil original d’évaluation. Son « sphérier », outil dont l’aspect visuel est important, prend la forme de sphères de compétences validées cours après cours par les élèves. En quoi l’aspect formel de cet outil innovant influe t-il sur les pratiques et les enjeux de l’évaluation ?

                                        

Le sphérier est un outil d’évaluation complété à chaque cours d’éducation musicale par les élèves. Les quatre champs de compétences du nouveau programme d’éducation musicale sont symbolisés par des lignes de sphères de couleurs différentes, et la taille des sphères représente des niveaux de maîtrise de la compétence.

 

Suivre une progression sur un temps long

 

 

L’outil inventé par Rémi Massé répond à un besoin de suivre la progression des élèves sur un temps long. Avant même la réforme de 2016 du collège, les enseignants d’éducation musicale suivaient bien souvent leurs élèves sur plusieurs années au collège, et l’ancien programme de 2008 était déjà pluriannuel. Le sphérier de Rémi Massé, proche d’une démarche de portfolio, permet d’évaluer  la progression des élèves sur un temps long.

 

Evaluer en se basant sur les productions

 

Dans chaque séquence d’éducation musicale, Rémi Massé invite ses élèves à réaliser des productions musicales mettant en œuvre les notions abordées. Selon la réalisation choisie par l’élève (prestation musicale, capsule vidéo, exposé, création artistique, …) une sphère de taille différente est coloriée.

 

Rémi Massé utilise des métaphores musicales pour nommer ces cinq niveaux de maîtrise : échauffement, répétition, performance, oeuvre, chef d’oeuvre).

 

Une volonté d’inciter les élèves au dépassement

 

La dernière sphère de chaque compétence, appelée le « chef d’œuvre », correspond à une tâche complexe dépassant les attendus de l’enseignant. De plus, en complément des 4 compétences du programme disciplinaire est prévue une cinquième compétence dénommée « domaine inconnu », pour valoriser des réalisations d’élèves qui exploreraient des champs autres que ceux relevant de l’éducation musicale.

 

Des formes diverses

 

Rémi Massé a pensé son outil comme pouvant être employé sur plusieurs supports : il peut être imprimé et colorié par les élèves, mais également être utilisé sur des supports informatiques, relié à un tableur ou à une application de retouche d’images comme Skitch.

 

Un outil inspirant et transférable

 

D’autres enseignants d’éducation musicale se sont montrés intéressés par le sphérier, et certains l’expérimentent à leur tour depuis la rentrée. Il est également facilement transférable à toutes les disciplines et peut éventuellement être utilisés en équipe pluridisciplinaire.

 

Logann Vince

 

Sur le sphérier

Et aussi

Et aussi

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 07 octobre 2016.

Commentaires

  • RMasse, le 09/10/2016 à 11:26
    Bonjour, je suis Rémi Massé, le créateur de ce système. Merci à mon collègue et ami Logann Vince avec qui je travaille dans le collectif #edmus (twitter) , d'avoir trouvé mon système intéressant et d'en avoir fait un article enthousiaste, que j'ai découvert à sa parution.
    Quelques précisions de précaution puisque ce système est en visibilité sédentaire (article) : le schéma avec les cercles est l'un des deux qui s'articulent en cycles 3 et 4. Il est à destination de mes élèves, en auto-évaluation et n'a pas d'autre vocation.
    La version prof est un tableur non publié ici. Ce sphérier n'a pas été pensé dans le but d'être modélisé, il est pour l'heure en licence cc. la plus fermée BY NC ND par précaution.
    Au mieux il peut représenter un exemple d'inspiration comme il est issu lui aussi d'inspirations diverses (merci Méludia et B. Cartron) afin d'engendrer des systèmes propres à chacun mais le reproduire tel quel sans en avoir compris le sens serait contraire à ma démarche.
    Il est enfin destiné à et pensé pour l'Éducation Musicale car le processus créatif est impliqué dans la forme d'évaluation même, et la taille des cercles ne signifie pas un degré de maîtrise d'une compétence mais une autonomie vis à vis d'un outil ou d'une ressource numérique ou non, insérée dans un champ de compétence. Nous avons l'habitude en Edmus de réfléchir sur notre évaluation et ses particularités et chacun s'y développe en respectant au mieux les attendus nationaux, je ne doute pas que ce soit la même chose pour chaque matière d'ailleurs.
    Pour en savoir davantage, n'hésitez pas à me contacter par mon site www.flipmusiclab.fr ou le compte @remi_masse sur twitter. 
    Tout cela est bien sur spécifié tout au long de mes articles sur mon site incomparablement moins visible que celui-ci.
    Merci de votre lecture.
    • profinou, le 01/04/2020 à 13:16
      Bonjour,

      je viens de voir votre article et je le trouve très intéressant. Merci pour ce travail.

      Cependant, je suis au regret de vous dire que vous n'êtes pas le créateur de ce système. Vous êtes le créateur de son adaptation pour un parcours musical. Ca m'étonne que vous ne soyez pas au courant et que vous ayez posé une license pour ça... 

      En effet, le sphérier déjà est bien connu dans le jeu vidéo, en particulier avec Final Fantasy X qui l'a démocratisé. Plus généralement, il s'agit juste d'une version "circulaire" des arbres de compétences présents dans beaucoup de jeux vidéos, en particulier les RPGs. De plus, les sphériers déjà existants sont beaucoup plus poussés que le votre.

      Je vois que vous avez reçu une récompense pour ce sphérier et c'est tant mieux pour vous. Seulement, ça me parait un peu déplacé de vous attribuer sa paternité. Etant donné que quand on tape "sphérier" dans Google on tombe direct sur celui de Final Fantasy X, j'ai du mal à croire que vous n'étiez pas au courant. Mais étant donné que le concept de base est génial, je vais supposer que vous avez fait ça par pur dévouement pour vos élèves.

      Ce commentaire servira au pire à rien, sinon à rendre la création à son(ses) créateur(s), et au mieux à améliorer votre travail.

      Bien cordialement,

      Profinou.
    • profinou, le 01/04/2020 à 13:09
      Bonjour,

      je viens de voir votre article et je le trouve très intéressant. Merci pour ce travail.

      Cependant, je suis au regret de vous dire que vous n'êtes pas le créateur de ce système. Vous êtes le créateur de son adaptation pour un parcours musical. Ca m'étonne que vous ne soyez pas au courant et que vous ayez posé une license pour ça... 

      En effet, le sphérier déjà est bien connu dans le jeu vidéo, en particulier avec Final Fantasy X qui l'a démocratisé. Plus généralement, il s'agit juste d'une version "circulaire" des arbres de compétences présents dans beaucoup de jeux vidéos, en particulier les RPGs. De plus, les sphériers déjà existants sont beaucoup plus poussés que le votre.

      Je vois que vous avez reçu une récompense pour ce sphérier et c'est tant mieux pour vous. Seulement, ça me parait un peu déplacé de vous attribuer sa paternité. Etant donné que quand on tape "sphérier" dans Google on tombe direct sur celui de Final Fantasy X, j'ai du mal à croire que vous n'étiez pas au courant. Mais étant donné que le concept de base est génial, je vais supposer que vous avez fait ça par pur dévouement pour vos élèves.

      Ce commentaire servira au pire à rien, sinon à rendre la création à son(ses) créateur(s), et au mieux à améliorer votre travail.

      Bien cordialement,

      Profinou.
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces