L'Expresso du 07 décembre 2016 

Le fait du jour

" Nous savons maintenant qu’en éducation le changement ne se décrète pas".  Dans une note sur les résultats de  Pisa et Timss, Nathalie Mons, présidente du Conseil national d'évaluation du système scolaire (Cnesco ), revient sur l'immobilisme français dans Pisa alors que nos voisins voient leurs résultats monter. C'est l'art de réformer qu'il faudrait sans doute faire évoluer... Mais la note du Cnesco appelle surtout à mettre les maths sous surveillance et à changer en profondeur les conditions de travail des enseignants. Pas sur que ça plaise...

(..)
07/12/2016 à 07:29  |  (5 commentaires)
Le fait du jour

Etait-ce une conférence de presse OCDE ou un point presse ministériel ? Allez savoir ! Le 6 décembre, l'Ocde a tellement bien reçu la ministre de l'éducation nationale qu'on pouvait la croire chez elle. Plus qu'une présentation des résultats de Pisa c'est à une défense des réformes et des orientations gouvernementales française que se sont livrées Gabriela Ramos, directrice de cabinet et sherpa de l'OCDE au G20, et N Vallaud Belkacem. Qu'on se le dise: l'Ocde préfère les réformes de Najat au programme de Fillon.

(...)
07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Directeur de l'Unité de recherche pour le pilotage des systèmes pédagogiques de Lausanne, ancien directeur de l'Iredu, Bruno Suchaut suit l'évolution du système éducatif français de près et notamment Pisa. Pour lui, parmi  toutes les faiblesses de l'école française, le manque de régulation est le premier problème.

(...)
07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
Le fait du jour
Surtout il faut continuer les réformes. C'est ce que disent les syndicats d'enseignants à quelques mois d'élections présidentielles qui promettent un grand chambardement de l'Ecole. Reste à voir si le souci de la nécessaire continuité n'occulte pas la nécessité aussi du changement...(..)
07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Après Timss on pouvait s'attendre à des résultats désastreux pour Pisa 2015. En apparence c'est la stabilité qui l'emporte avec des scores qui tournent autour de la moyenne de l'Ocde. Si les résultats ont cessé de dégringoler, les écarts entre les disciplines augmentent. Alors que le niveau en français se redresse, celui des sciences ne bouge pas mais le niveau en maths décroche. Surtout les écarts se creusent entre les élèves favorisés et les défavorisés, entre les autochtones et les immigrés, entre la filière professionnelle et la générale. Avec Pisa 2015, au pays de l'égalité revendiquée, le système éducatif montre encore un peu plus le chemin des inégalités...(..)

 

Lisez l'article...

 

07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Comment expliquer le niveau moyen des élèves français en sciences ? Pisa 2015 donne la possibilité de voir quels facteurs sont corrélés à un meilleur niveau. Surtout, comme les évolutions en maths, français et sciences vont dans des sens différents, Pisa interroge vraiment (...)

 

Lisez l'article...

 

07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

C'est un fait sans précédent dans l'histoire de Pisa. C'est sans précédent que, le 6 décembre, la publication de Pisa se fasse en présence de la ministre de l'éducation nationale. C'ets sans précédent qu'à quelques semaines des élections présidentielles, l'OCDE s'engage dans des recommandations précises et directes sur ce que doit être la politique éducative de la  France. Alors que l'opposition annonce des coupes budgétaires et une politique d'orientation très précoce des élèves, l'OCDE pèse de tout son poids pour la continuité de la politique éducative menée par el gouvernement. Mais elle pousse aussi des  éléments plus loin, comme par exemple l'autonomie des établissements.

(...)

 

Lisez l'article...

 

07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Mardi 6 décembre, les premiers résultats de Pisa 2015 sont publiés par l'OCDE. C'est l'occasion de revenir sur cette évaluation internationale. Comment est-elle fabriquée ? Que penser de la fiabilité de Pisa ? Comment sont constituées les épreuves et les échantillons d'élèves ? (...)

 

Lisez l'article...

 

07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Ancien directeur de l'enseignement scolaire (Dgesco) entre 2012 et 2014, ancien conseiller spécial de Vincent Peillon, Jean Paul Delahaye connait parfaitement les rouages de l'éducation nationale. Il a largement contribué à la définition et la mise en place de la réforme de l'Ecole. Trois ans après le lancement de la refondation, les résultats de Pisa 2015 montrent qu'il y a peu de progrès. Comment explique-t-il cette situation ? (...)

 

Lisez l'article...

 

07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Professeur en sciences de l'éducation à l'Université Paris 8, Patrick Rayou est un spécialiste des apprentissages et des difficultés des élèves , particulièrement ceux des milieux populaires. Autant dire que les résultats de Pisa 2015 ne le surprennent pas.  Il les analyse pour nous et en tirent quelques pistes pour l'avenir. (...)

 

Lisez l'article...

 

07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
Le fait du jour

Président de l'APBG, l'association des professeurs de SVT, Serge Lacassie n'est pas surpris par les résultats de Pisa. Pour lui pour améliorer le niveau en sciences il est essentiel d'avoir des heures de travaux pratiques en petits groupes.

 

Lisez l'article...

 

07/12/2016 à 14:45  |  (0 commentaire)
Le système

Après la démission de M Valls, le gouvernement est renouvelé. N Vallaud belkacem retrouve, comme la quasi totalité de ses collègues, son poste au gouvernement incluant l'éducation nationale et l'enseignement supérieur.

 

Le décret au JO du 7 décembre

 

07/12/2016 à 07:29  |  (1 commentaire)
La classe

Professeur des écoles à Paris, Daniel Gostain a une double vie. Régulièrement il devient Schlémil, un des 4 clowns de la Compagnie Tape l'incruste. Mais c'est pour offrir un autre visage de l'instit. Celui qui sait toucher l'élève et le faire réfléchir par le détour artistique. C'est ce patient travail sur les empêchements d'apprendre que vient de reconnaître le Grand prix du jury du Forum des enseignants innovants.

(...)
07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
La classe

Peut-on  proposer  aux  élèves  des  savoirs  exigeants,  des  supports  résistants,  dans  des  dispositifs collectifs et interactifs ? Comment avoir de l'ambition pour eux et créer des situations authentiques pour  apprendre  et  comprendre ?  Quelle  posture  pour  l'enseignant  : verbaliser ce  qu'ils  ne  sont  pas encore  capables  de  décrire  ou  de  commenter,  expliciter  les  séances,  pratiquer  une  évaluation positive qui tient compte des progrès de l'enfant ? Quelle place pour l'apprentissage du vocabulaire et  l'acculturation,  surtout  pour  les  enfants  les  plus  éloignés  de  la  culture  scolaire ?  A  quelles conditions ne laisser aucun enfant au bord de la route, seul face à la complexité du monde ? Voilà des questions pour les 9èmes Rencontres nationales de maternelle organisées le 28 janvier 2017 à Paris par le GFEN, en partenariat avec le Café pédagogique.

 

(...)
07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
La classe

Alors que Pisa montre la difficulté du système éducatif français à élever le niveau en sciences, voilà une piste pour le ministère : assurer la traduction en français et la diffusion de la revue européenne "Science in school". Chaque mois elle montre comment rendre l'enseignement des sciences amusant et efficace. Au palmarès de la dernière livraison deux expériences de niveau primaire et lycée retiennent notre attention parmi d'autres. A l'école primaire, Science in School invite les élèves à être un aimant. En jouant ce rôle à travers les étapes de la dure vie d'un aimant, les écoliers comprennent la structure de l'aimant et les régles du magnétisme. L'autre séquence de niveau lycée porte sur les neurones. Avec une paire de ciseau, du chloride de potassium, de l'eau distillée et des voltmètres, elle invite à simuler le fonctionnement des neurones lors de travaux de groupe.

 

Science in School numéro 38

 

07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
L'élève

Que signifie, pour un parent, ‘vouloir le meilleur pour son enfant’ ? Morale et éducation sont-ils nécessairement indissociables ? Avec « Baccalauréat », Cristian Mungiu, réalisateur roumain, habitué du festival et des récompenses cannoises (Palme d’or dès 2007 pour « 4 mois, 3 semaines, 2 jours »), poursuit son questionnement éthique et politique. Cette fois, à travers son quatrième long métrage (Prix de la mise en scène en 2016), le cinéaste implacable scrute l’inexorable chute de Romeo, chirurgien et père amené à renier ses principes pour garantir à sa fille unique Eliza l’obtention du baccalauréat. Au-delà du portrait saisissant d’un être humain en perdition, l’inquiétante étrangeté de la forme met au jour les soubresauts de la Roumanie postcommuniste, les affres d’une conscience tourmentée dans une société minée par la pauvreté et la corruption, hantée par le fantôme de la liberté et le rêve de démocratie. Et la puissance du propos alliée à l’originalité du style, -du réalisme brut au film noir à la lisière du fantastique-, nous jettent dans un trouble profond. Comment affronter le regard de ses enfants ? Quel sens donner à leur éducation et quelle morale leur transmettre dans un monde en perte de repères et en manque d’idéal à partager ?

(...)
07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Des moments de plaisir ? J’en ai le vendredi après-midi, quand, après avoir rangé la classe, chacun fait son métier puis s’installe pour le conseil ... C’est le moment où on ouvre le frigo…. C’est comme ça qu’on appelle notre « morceau de tableau » consacré à l’ordre du jour du conseil…

(...)
07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
Les disciplines

Construire le temps. Faire des maths. Changer l'évaluation. Comprendre l'espace. Apprendre le métier d'élèves. Autant de dossiers ouverts par le site belge "Partager des pratiques", créé par l'Ecole supérieure de pédagogie du Hainaut. Chaque dossier associe réflexions d'eperts , mises au point et question de praticiens. Un ebele réussite où piocher de la réflexion pour ses cours.

 

Le site

 

07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
Les disciplines

À Beauvoir, petit hameau du département de l'Yonne, Jean-Pierre Siméon affirme et réaffirme  que « La poésie sauvera le monde ». Ça se passe au « Bellovidère », théâtre à la campagne, salle de spectacle pluridisciplinaire. Le poète, homme de théâtre et Directeur Artistique du Printemps des Poètes, est venu présenter son livre édité au PASSEUR Éditeur sous ce titre enchanteur et surprenant.

(...)
07/12/2016 à 07:29  |  (0 commentaire)
Par fjarraud , le mercredi 07 décembre 2016.
En direct du forum
Jouer en maternelle prépare au métier de citoyen
- Bonjour, l'article cité coûte au minimum  35 euros (prix d'un consultation pour 24heures! On est aux USA...). En revanche on peut, l'adresse suivante https://playlabnyu.com/projects/scholarship/ lire un article très riche de M. Astuto qui...
Anglais : Futur et science fiction
- Une seule remarque : le texte en français, truffé de fautes d'orthographe, nuit à la crédibilité du professeur qui le propose. Étant moi-même professeur de mathématiques à la retraite, je ne peux juger du texte en anglais.De : fjarraudPublié : jeudi...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces