L'éducation dans le débat de la primaire 

Finalement l'éducation aura été peu abordée dans le premier débat de la primaire de la gauche le 12 janvier. Seulement 4 candidats ont été interrogés à ce sujet. B Hamon a estimé que "la priorité c'est l'Ecole". Il veut "remettre en cause les ghettos scolaires et tordre le cou à la fatalité où l'école française est la plus inégalitaire". Pur lui la clé c'est la mixité sociale à l'école. Manuel Valls oppose à "l'apartheid scolaire" la "nation éducative", une formule de son programme. "Il y a une mesure qui marche c'est le plus de maitres que de classes", a déclaré l'ancien premier ministre. La formule du "plus de maitres que de classes" a été reprise au vol par Jean Luc Benhamias qui l'a situé au collège...  Enfin Sylvia Pinel a estimé qu'il faut "coupler cette priorité (la mixité sociale à l'école) avec la politique de la ville" en proposant des logements sociaux. Vincent Peillon n'a pas été interrogé sur l'Ecole. Il est intervenu sur la laïcité en regrettant que l'on ait mis fin aux ABCD de l'égalité après son départ du ministère.

 

Par fjarraud , le vendredi 13 janvier 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces