Capacités : Les stéréotypes se fabriquent à 6 ans 

Comment les filles en arrivent-elles à se sentir moins brillantes que les garçons ? Trois universitaires américains, Lin Bian, Sarah-Jane Leslie et Andrei Cimpian (universités de Princeton, New York et Illinois) ont étudié la perception de leurs capacités dans deux groupes d'enfants issus des classes moyennes âgés de 5 à 7 ans. Leur conclusion c'est d'abord que celle-ci n'est pas corrélée aux résultats scolaires. Le second c'est que les filles construisent une image négative de leurs capacités à partir de 6 ans. Si ce n'est pas au CP que se fait la différence c'est pendant cette année là que les filles commencent à se dire moins brillantes que les garçons.

 

Dans Science Mag

 

Par fjarraud , le mercredi 01 février 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
FEI16 : Vanessa Deglaire : Quand l'anglais redonne confiance..
- J'aurais souhaité en savoir un peu plus sur votre séquence Road Trip. Combien de semaines a duré la séquence? Avez-vous travaillé en salle informatique avec les élèves? Merci.
Collège : Blanquer explique la rentrée aux principaux
- Blanquer invente donc le pilotage direct : il écrit directement aux chefs d'établissements, et pas S/C des Recteurs et DASEN (qui ne sont même pas en copie !). Et donc une lettre (quel pouvoir juridique de ce document?) qui ne fait que paraphraser le...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces