Inclusion et intégration sous le regard des chercheurs 

"Il ne suffit pas de « mettre dedans » mais bien de signifier à chacun sa singularité et la possibilité de jouir de l’ensemble des biens sociaux, appartenant au patrimoine de chacun. Parler plutôt de droit d’accès au patrimoine voire d’affiliation plutôt que d’inclusion scolaire semble donc plus approprié pour rendre compte de ce processus et permettrait de sortir du clivage inclusion/exclusion". Émilie Chevallier-Rodrigues,Amélie Courtinat-Camps et Myriam de Léonardis analysent dans Carrefour de l'éducation  10 ans de politique inclusive à l'école.

 

Etude Carrefour de l'Education

 

Par fjarraud , le vendredi 03 février 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces