La répartition des 500 nouvelles formations de l'enseignement professionnel 

Les académies franciliennes, Bordeaux, Lille, Aix Marseille se partageront la moitié des 500 nouvelles formations de l'enseignement professionnel mises en place à la rentrée 2017. N Vallaud Belkacem a présenté à Tours le 6 mars ces nouvelles formations qui comprennent surtout des BTS et des bacs pros mais qui s'ouvrent aussi à des formations complémentaires d'initiative locale.

 

 Inscrites dans le budget 2017, ces 500 nouvelles formations ont vocation à adapter l'enseignement professionnel aux évolutions de l'emploi dans les années à venir. " Adapter les formations que nous délivrons aux évolutions de notre époque, tel est le sens de la démarche des 500 nouvelles formations en lycées professionnels que j’ai voulu engagée pour répondre aux besoins de notre pays et de nos territoires", explique la ministre.

 

Le ministère a suivi les recommandations de France Stratégie sur les métiers en 2022. En même temps elles résultent des  négociations avec les régions. Notamment ces formations doivent tenir compte de la numérisation de certains métiers (batiment, services tertiaires à distance etc.), de la transition écologique (batiment, transport, éolien etc.) et des tensions dans certains métiers : sécurité, soudage, usinage à grande vitesse, aide à la personne, numérique.

 

"Près de 70% de ces nouvelles formations conduisent à des diplômes nationaux, préparées en lycée professionnel (CAP, baccalauréat professionnel, BTS). Elles sont complétées par des certifications complémentaires qui constituent, dans une logique d’insertion professionnelle, une réponse souple et adaptée à un besoin de spécialisation ou de formation à un métier émergent. Plus d’une formation sur cinq est prévue par apprentissage ou en parcours mixte scolaire/apprentissage", précise le ministère. On compte en fait 30% de BTS, 22% de bac pro, 14% de CAP et un tiers de mentions complémentaires ou de formations complémentaires d'initiative locale.

 

Les académies franciliennes ouvriront 89 nouvelles formations à la rentrée dont 30 bac pros et 19 BTS; Bordeaux Limoges Poitiers 83 formations (dont 23 BTS , 15 bacs pros et 22 formation d'initiative locale), Lille Amiens 67 (dont 23 BTS et 9 titres et licences professionnelles), Aix Marseille Nice 41 formations (dont 15 bac pro et 14 BTS).  On notera encore Besançon Dijon avec 20 formations (dont 8 certifications autres que des diplômes nationaux). Toulouse Montpellier par contre n'ouvrira que 7 nouvelles formations.

 

Communiqué

 

 

Par fjarraud , le mardi 07 mars 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces