Littérature TL : Enfin une femme au programme ? 

Initié par une enseignante, Françoise Cahen, un mouvement de protestation s’était élevé en 2016 contre l’absence d’auteures dans le programme de littérature en terminale L, révélatrice du sexisme des programmes scolaires en général. Le mouvement aurait-il porté ses fruits ? En 2017-2018, pour aborder le domaine d'étude « Littérature et langages de l'image », les littéraires confronteront une nouvelle de Madame de Lafayette, La Princesse de Montpensier, et son adaptation cinématographique par  Bertrand Tavernier. A l’origine : « le destin tragique d'une jeune femme déchirée entre son devoir et sa passion amoureuse » dans un monde « strictement codifié par les règles de bienséance ». Au cinéma : « l'aspiration légitime de l'individu à la liberté, face à toutes les formes de coercition sociale, morale ou idéologique.»

 

Le nouveau programme sur Eduscol

L’appel de Françoise Cahen

Le communiqué ministériel en mai 2016

 

Par fjarraud , le vendredi 17 mars 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Cnesco : 30 mesures et un espoir pour l'Ecole
- Quelques bonnes choses notamment sur la formation continue des enseignants, pour le reste rien de bien singulier et parfois incantatoire, deux exemples d'une réflexion inaboutie : - le développement de lycées polyvalents, argument de mixité...
Fillon droitise encore son programme pour l'Ecole
- On peut critiquer l'existant de diverses manières, très idéologiques y compris comme M. Fillon. Mais deux remarques s'imposent à propos de ses intentions sur l'autonomie concernant les personnels et les programmes. 1) l'autonomie des...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces