Le ministère négocie avec le privé sur les suppléants 

"Un groupe de travail associant les services du ministère et les différents partenaires de l’enseignement privé sous contrat « afin d’objectiver les difficultés de gestion des maîtres délégués et d’y remédier le plus possible par les moyens disponibles à ce jour » est mis e route par la rue de grenelle, signale la revue interne de l'enseignement catholique "En Correspondance". Ce travail serait complété par des groupes de travail académiques chargés de trouver des solutions locales. Selon l'enseignement catholique, les suppléants du privé sont rémunérés (par l'Etat) 384 à 614€ bruts mensuels de moins que les contractuels du public. L'enseignement catholique a donc du mal à en trouver.

 

Par fjarraud , le lundi 20 mars 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Education nationale, Terre d'inégalités...
- Des articles tjrs aussi pertinents dont je fais mon miel tous les matins... 2 ou 3 précisions ou réactions sur celui-ci cependant...- attention au sens des mots : dire qu'un salaire vaut 80 ou 100 ou 120% du PIB n'a aucun sens ! Le PIB français...
Cnesco : 30 mesures et un espoir pour l'Ecole
- Quelques bonnes choses notamment sur la formation continue des enseignants, pour le reste rien de bien singulier et parfois incantatoire, deux exemples d'une réflexion inaboutie : - le développement de lycées polyvalents, argument de mixité...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces