Une large intersyndicale contre le transfert des L.P. aux régions 

Annoncé par plusieurs candidats à l'élection présidentielle, le transfert de l'enseignement professionnel aux régions est dénoncé par les syndicats Cgt, Snalc, Se Unsa, Snep Fsu, Snuep Fsu, Snetap Fsu, et Sud. " Les personnels dont les enseignants (es) des lycées professionnels seraient géré-es par les Régions. Un tel transfert constitue une attaque frontale de leur statut", note l'intersyndicale. "Les régions pourraient alors être seules à construire et à mettre en oeuvre les cartes régionales des formations et fusionner facilement les CFA et les lycées professionnels. À terme, la formation professionnelle initiale sous statut scolaire pourrait disparaître au profit de l’apprentissage et les contenus de formation être définis localement". L'intersyndicale dénonce aussi "un recul majeur de l'Etat" : ce serait " développer des logiques strictement utilitaristes et à court terme en ne proposant que les formations répondant aux besoins immédiats des entreprises d’un territoire. Cela conduirait à accentuer les inégalités régionales et à offrir des formations ne permettant pas aux futur.es salarié.es en formation d’envisager un avenir professionnel au-delà du territoire où ils ont été scolarisés".

 

Communiqué

Quel avenir pour l'enseignement professionnel?

 

Par fjarraud , le mercredi 19 avril 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces