Les syndicats du privé demandent l'égalité salariale pour les contractuels 

Avec 21% de contractuels dans le second degré, le privé sous contrat fait largement appel à des enseignants précaires. Les trois principaux syndicats enseignants du privé, la Fep Cfdt, le Spelc et la Cftc, demandent "une réelle égalité salariale" pour ces contractuels. "La même échelle de rémunération doit s’appliquer dans le privé et le public" alors que selon eux l'écart peut atteindre 614€. Ils demandent " la mise en place de mesures de contractualisation (concours, listes d’aptitudes) permettant de diminuer drastiquement le nombre de maîtres en situation précaire", une problématique partagée avec le public.

 

L'échec des concours réservés

 

Par fjarraud , le jeudi 20 avril 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Education nationale, Terre d'inégalités...
- Des articles tjrs aussi pertinents dont je fais mon miel tous les matins... 2 ou 3 précisions ou réactions sur celui-ci cependant...- attention au sens des mots : dire qu'un salaire vaut 80 ou 100 ou 120% du PIB n'a aucun sens ! Le PIB français...
Cnesco : 30 mesures et un espoir pour l'Ecole
- Quelques bonnes choses notamment sur la formation continue des enseignants, pour le reste rien de bien singulier et parfois incantatoire, deux exemples d'une réflexion inaboutie : - le développement de lycées polyvalents, argument de mixité...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces