Les syndicats du privé demandent l'égalité salariale pour les contractuels 

Avec 21% de contractuels dans le second degré, le privé sous contrat fait largement appel à des enseignants précaires. Les trois principaux syndicats enseignants du privé, la Fep Cfdt, le Spelc et la Cftc, demandent "une réelle égalité salariale" pour ces contractuels. "La même échelle de rémunération doit s’appliquer dans le privé et le public" alors que selon eux l'écart peut atteindre 614€. Ils demandent " la mise en place de mesures de contractualisation (concours, listes d’aptitudes) permettant de diminuer drastiquement le nombre de maîtres en situation précaire", une problématique partagée avec le public.

 

L'échec des concours réservés

 

Par fjarraud , le jeudi 20 avril 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Accès à la classe exceptionnelle
- Et pendant ce temps, un bon nombre d'enseignants partent en retraite sans avoir accédé à la hors-classe ! C'est la France : donner toujours plus à ceux qui sont déjà bien servis. De : fjarraudPublié : vendredi 1 décembre 2017 07:22Objet : Accès à...
Lecture : Le niveau baisse encore
- Rien d'étonnant quand on voit les méthodes de lecture utilisées par certaines enseignantes de CP.Pourquoi choisir des supports vieillots, décriés par les chercheurs et n'ayant aucun sens alors que la littérature jeunesse est tellement riche et...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces