Non, les baby boomers n'ont pas ruiné leurs enfants 

L'idée d'une hausse des inégalités entre générations est scrutée de près par la Paris School of Economics. Hippolyte d’Albis et Ikpidi Badji publient une étude précise basée sur des données Insee sur les familles. " Si l’on prend l’ensemble des cohortes nées entre 1901 et 1979, aucune génération n’a été désavantagée par rapport à ses aînées", écrit la PSE. "La discussion de ces résultats à partir de méthodes alternatives révèle l’importance de la croissance économique dans l’élévation du niveau de vie des générations et confirme qu’aucune génération n’a eu une consommation inférieure à celle des générations qui l’ont précédée. Ce travail d’Hippolyte d’Albis et Ikpidi Badji permet donc de « tordre le cou » à l’idée que les baby-boomers ont ruiné leurs enfants".

 

L'étude s'attaque a un autre mythe celui qui voudrait que le système de protection sociale, notamment dans ses composantes d’assurance vieillesse et maladie qui sont essentiellement destinées aux plus âgés, n’est pas soutenable. Elle interroge aussi l'accroissement des inégalités au sein des générations notamment la jeunesse d’aujourd’hui.

 

L'étude

 

Par fjarraud , le vendredi 21 avril 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Accès à la classe exceptionnelle
- Et pendant ce temps, un bon nombre d'enseignants partent en retraite sans avoir accédé à la hors-classe ! C'est la France : donner toujours plus à ceux qui sont déjà bien servis. De : fjarraudPublié : vendredi 1 décembre 2017 07:22Objet : Accès à...
Lecture : Le niveau baisse encore
- Rien d'étonnant quand on voit les méthodes de lecture utilisées par certaines enseignantes de CP.Pourquoi choisir des supports vieillots, décriés par les chercheurs et n'ayant aucun sens alors que la littérature jeunesse est tellement riche et...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces