Non, les baby boomers n'ont pas ruiné leurs enfants 

L'idée d'une hausse des inégalités entre générations est scrutée de près par la Paris School of Economics. Hippolyte d’Albis et Ikpidi Badji publient une étude précise basée sur des données Insee sur les familles. " Si l’on prend l’ensemble des cohortes nées entre 1901 et 1979, aucune génération n’a été désavantagée par rapport à ses aînées", écrit la PSE. "La discussion de ces résultats à partir de méthodes alternatives révèle l’importance de la croissance économique dans l’élévation du niveau de vie des générations et confirme qu’aucune génération n’a eu une consommation inférieure à celle des générations qui l’ont précédée. Ce travail d’Hippolyte d’Albis et Ikpidi Badji permet donc de « tordre le cou » à l’idée que les baby-boomers ont ruiné leurs enfants".

 

L'étude s'attaque a un autre mythe celui qui voudrait que le système de protection sociale, notamment dans ses composantes d’assurance vieillesse et maladie qui sont essentiellement destinées aux plus âgés, n’est pas soutenable. Elle interroge aussi l'accroissement des inégalités au sein des générations notamment la jeunesse d’aujourd’hui.

 

L'étude

 

Par fjarraud , le vendredi 21 avril 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Education nationale, Terre d'inégalités...
- Des articles tjrs aussi pertinents dont je fais mon miel tous les matins... 2 ou 3 précisions ou réactions sur celui-ci cependant...- attention au sens des mots : dire qu'un salaire vaut 80 ou 100 ou 120% du PIB n'a aucun sens ! Le PIB français...
Cnesco : 30 mesures et un espoir pour l'Ecole
- Quelques bonnes choses notamment sur la formation continue des enseignants, pour le reste rien de bien singulier et parfois incantatoire, deux exemples d'une réflexion inaboutie : - le développement de lycées polyvalents, argument de mixité...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces