Le Sgen Cfdt prend ses distances avec Macron 

Premier syndicat à avoir clairement appelé à voter pour E Macron, le Sgen Cfdt prend ses distances avec son programme éducatif, notamment en ce qui concerne l'avenir des maitres surnuméraires. "Certains chantiers ont été ouverts par la loi de Refondation pour permettre la réussite de tous les élèves, et rien ne serait plus préjudiciable au système éducatif que leur remise en cause complète et brutale... Ainsi la suppression brutale des dispositifs « Plus de Maîtres Que De Classes », dont l’efficacité est avérée, serait incompréhensible et néfaste. C’est aussi le cas pour la réforme du collège et pour les projets éducatifs territoriaux mis en œuvre dans le cadre de la réforme des rythmes". Le syndicat rappelle aussi qu'il souhaite une "autonomie des équipes pédagogiques" et non celles du seul chef d'établissement.

 

Communiqué

Les maitres surnuméraires et Macron

L'Unsa et le Snuipp divisés face à Macron ?

 

 

Par fjarraud , le mercredi 10 mai 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Brevet : De l'examen complexe à l'épreuve absurde...
- Alors que nos gouvernants se félicitent d'avoir obtenu les JO de 2024, l'EPS n'est plus qu'une matière négligeable. Ce que finalement conforte l'opinion que cette manifestation n'est qu'un grand capharnaüm financier. ...
Maths : Nouvelle écriture pour les algorithmes
- Moi j'dirai "Ce n'est pas une bonne idée. On doit revenir aux fondamentaux. ça ajoute de la complexité ce qui n'est pas nécessaire. Ptêtre même que ça va créer une polémique inutile"... De : Greg Barthelem Publié : mardi 17...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces