Considérer le "parler jeune" 

A explorer : deux récents ouvrages qui s’intéressent à l’inventivité linguistique des jeunes. Dans « Figures stylées », Mathilde Levesque, professeure de français à Aulnay-sous-Bois, aborde la rhétorique sous l’angle de la tchatche lycéenne : « Enseigner dans le 93, c’est aussi avoir la chance d’évoluer dans un incroyable vivier linguistique et de penser à autre chose qu’à « l’obscure clarté qui tombe des étoiles » pour illustrer l’oxymore. » Tassadit Toumert analyse quant à elle « Les parlers jeunes dans l’Île-de-France multiculturelle » : des transformations phonétiques, syntaxiques, lexicales « qui conduisent à s’interroger sur l’évolution de la langue et les innovations, ainsi que sur les catégorisations sociologiques qui s’y opèrent. »

 

L’ouvrage de Mathilde Levesque

L’ouvrage de Tassadit Toumert

 

 

Par fjarraud , le lundi 15 mai 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces