Les réformes Macron avant même le gouvernement ?  

Selon Le courrier picard, l'académie d'Amiens serait déjà en train de préparer l'application des réformes Macron alors même que le ministre de l'éducation nationale n'est toujours pas nommé. Une situation qui interpelle dès maintenant les syndicats.

 

16 mai : l'Elysée fait savoir que le gouvernement ne sera pas connu avant le 17 à 15 heures en raison des vérifications éthiques qu'exige le président. "le Président de la République, en lien avec le Premier ministre, a souhaité introduire un temps de vérification afin que la direction générale des Finances publiques et la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique puissent réaliser les diligences nécessaires afin de s’assurer que les personnalités qui sont pressenties au gouvernement font l’objet d’une première vérification de leur situation fiscale,... ne se trouvent pas dans des situations de conflit d’intérêt au regard des informations dont dispose la HATVP", dit le communiqué de l'Elysée.

 

Mais selon Le Courrier picard, "l'académie (d'Amiens) a pris les devants". A la grande surprise des syndicats, dans les derniers jours du quinquennat Hollande, des directeurs d'école de la Somme ont reçu des appels téléphoniques pour faire le point sur les effectifs en CP.  Dans la région d'Abbeville un questionnaire a été envoyé aux écoles Rep. Les syndicats restent sceptiques. "Dans l’Aisne, pour les CP en REP+, nous n’avons que 40 postes «Plus de maîtres que de classes». Rien qu’avec les REP de Saint-Quentin, Laon et Soissons, on explose le quota", déclare un responsable local du Snuipp.

 

Le Courrier picard

Quel ministre de l'éducation pour l'éducation ?

 

 

Par fjarraud , le mercredi 17 mai 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Absentéisme scolaire : Une mère condamnée à la prison avec sursis
- Et pour les parents d'enfants porteurs de handicap refusés à l'école on met qui en prison ? Le Président de la république, la Ministre, le Président de la CDPAH, le Recteur, l'Inspecteur d'Académie... Allez pas de détail tou le monde ! ...
PY Duwoye : Pour une nouvelle alliance avec les collectivité territoriales
- Le transfert aux Régions du pilotage des lycées professionnels est une question politique. Je pense que le risque de "déclassement" dans l'esprit des parents et des élèves est fort. S'il était néanmoins décidé, il n'est crédible, à...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces