Samedi 20 mai, passez la Nuit au musée ! 

Samedi 20 Mai, plus de 1300 musées répondent à l’appel de la « Nuit ». Ils ouvrent gratuitement leurs portes et rivalisent d’imagination et de créativité pour offrir à un large public de curieux  et d’amateurs, une occasion unique de découvrir leurs collections de manière festive et souvent insolite. Visites éclairées, parcours ludique, projections inédites, jeux, spectacles, concerts, ateliers, sons et lumières, dégustations…plus de 3000 animations originales, surprenantes dévoilent à tous les noctambules, une facette inédite, différente du musée d’aujourd’hui. Le jeune public est très attendu à cette 13ème édition, de nombreuses animations lui sont particulièrement réservées. Et pour la cinquième année consécutive, le dispositif « La classe, l’œuvre ! » est reconduit, plus de 300 musées se sont mobilisés pour permettre à des élèves de s’approprier une œuvre d’art. Le Café vous invite à les rencontrer et à partager leur passion. Passez la « Nuit » aux musées pour vivre une soirée festive et insolite, riche en découvertes et en surprises !

 

« La classe, l’œuvre ! »

 

Dispositif d’éducation artistique et culturelle, « La classe, l’œuvre ! » permet aux jeunes de se familiariser avec les musées. Pour la cinquième année consécutive, des établissements scolaires et des musées se sont rapprochés autour d’œuvres d’art : 326 musées et 652 classes se sont concertés, , plus de 13 000 jeunes sont impliqués. Toute l’année, les élèves des établissements partenaires étudient une œuvre d’un musée proche, puis viennent présenter  le fruit de leur travail au public, le soir de la « Nuit européenne des musées », devenant ainsi à leur tour des passeurs de culture. Les jeunes n’hésitent pas à investir les plus prestigieuses institutions, le Louvre, le musée du quai Branly, l’Institut du monde arabe.

 

En Île-de-France,  au Petit Palais, les visiteurs guidés par des écoliers et des collégiens découvrent la multiplicité des formes et des fonctions du portrait, à travers un choix de huit œuvres des collections.  Des élèves de 6ème accueillent les visiteurs de la maison de Balzac et lisent des extraits  de la nouvelle, « Une passion dans le désert » en lien avec l’exposition temporaire. Au musée de l’histoire de l’immigration, des collégiens de 6ème ont crée  une forme de médiation originale qui entremêle performance dansée et lectures de textes. Le Musée d’art et d’histoire du judaïsme se visite avec des collégiens et des lycéens. Au musée d’histoire urbaine et sociale de Suresnes, des écoliers proposent de réfléchir autour de la notion du Grand Paris et réalisent un quiz pour les visiteurs.   Au musée Rodin de Meudon, des écoliers de CM1/CM2 se sont approprié « Le penseur » et « La porte de l’enfer » à travers la pratique de la danse et de l’art chorégraphique pour s’exprimer avec leurs corps.

 

En régions, au Muséum d’Auxerre, des collégiens de 6ème, après un travail d’études sur les fossiles, ont laissé  libre cours à leur imagination pour imaginer « Les fossiles  du futur » : que retrouvera-t-on de notre époque dans quelques millions d’années ?  Le  musée Marcel Proust présente les travaux d’écriture d’élèves de 4ème sur le thème « Illiers-Combray, entre fiction et réalité ». Au château de Blois, des élèves de BTS  du lycée hôtelier sollicitent  les cinq sens au travers d’animations pour découvrir des œuvres  des collections : « Le musée dans tous les sens ».

 

Au musée Camille Claudel de Nogent-sur-Seine, des écoliers et des collégiens présentent leurs réflexions et  leurs travaux sur des œuvres de l’artiste. Au Louvre-Lens, des élèves de 5ème proposent une version personnelle du paysage idéalisé. A Rouen, à partir du fonds de photographies de classes du Musée national de l’Education, une classe de 5ème réalise une action sur l’année mêlant description d’images, recherches et rédactions avec les professeurs de français et la documentaliste.  Des lycéens proposent une déambulation théâtrale devant les œuvres du musée Sainte-Croix de Poitiers, et des descriptions de tableaux en anglais.  Au musée d’Aquitaine de Bordeaux, des élèves de 1ère se relayent pour lire toute la nuit des textes de Michel de Montaigne.

 

Au musée des antiques de Toulouse, des  collégiens présentent des vidéos réalisées en lien avec l’exposition « Le vase qui parle » : les personnages antiques présents sur les vases exposés prennent vie et racontent leur histoire. Au MUCEM, à Marseille,  des terminales option danse proposent un parcours dansé dans l’exposition « Vies d’ordures », des collégiens  une exposition « Rêvons la ville » qu’ils ont entièrement conçue et imaginée.  Au musée départemental d’Arles antique, des écoliers racontent l’autel d’Apollon par le biais de créations scientifiques et artistiques, et jouent des saynètes mythologiques. Mais bien d’autres créations et réalisations étonnantes  sont à découvrir partout en France. 

 

Le jeu de piste : « Décrochez la Nuit ! »

 

Parmi les nouveautés 2017, la Nuit européenne des musées propose cette année, le jeu « Décrochez la Nuit ». Sous la forme d’un jeu de piste à vivre au sein des collections, les visiteurs doivent résoudre une ou plusieurs énigmes imaginées par les musées. Après avoir téléchargé l’application gratuitement, les joueurs doivent essayer de localiser le visuel de la Nuit  caché près d’un objet des collections. Ils découvrent alors  une œuvre 3D en réalité augmentée représentant un symbole universel. Ils peuvent se prendre en photo grâce à l’application et partager celle-ci sur les réseaux sociaux.

 

En famille,  en Île-de-France

 

Plus de 160 musées et établissements culturels  ouvrent leurs portes et proposent aux familles de partager des expériences insolites. Le Palais de la découverte fête ses 80 ans avec une expédition scientifique de …vingt-quatre heures de médiation ininterrompue où le public peut embarquer à tout moment dans un véhicule fantasmagorique en suivant des exposés, des manips’ et des conférences. La cinémathèque organise une soirée festive autour de son exposition « Mômes & cie ». Le musée de l’Homme invite les familles à un jeu de piste, « En quête d’identité » et à des projections de courts et longs métrages. Le musée des arts et métiers leur propose une déambulation nocturne à la croisée des arts et des sciences, sur le thème « Se mouvoir & s’émouvoir », et le musée du quai Branly des visites contées dans les collections, et des visites flash de l’exposition « Picasso Primitif ». Le musée Guimet organise  des visites à la lampe torche, le Centre Pompidou des visites contées pour découvrir ce qui se cache derrière les grands noms de l’art moderne.

 

Le musée Cernuschi  propose des ateliers d’initiation au dessin dès 3 ans, le musée de l’Orangerie, un concert de tambours japonais, le Petit Palais des animations musicales et théâtrales, le Grand Palais un spectacle de danse contemporaine « Divino Inferno » dans l’exposition Rodin, le musée d’Orsay, un spectacle musical et visuel, « Astrophonie » conté par l’astrophysicien Hubert Reeves, le musée de l’immigration un spectacle de cirque par l’Académie Fratellini, le musée Dapper un atelier d’initiation au célèbre jeu africain « Awale ». Le musée Galliera transforme les enfants de 7 à 11ans en « Petit rédacteur de mode ».  Le château de Champs-sur-Marne invite les visiteurs à une découverte inédite de son parc grâce à une ballade lumineuse, le parcours est animé par des rendez-vous artistiques et musicaux.

 

En région

 

Le musée d’art et d’industrie de Saint-Etienne propose aux familles la création d’un objet optique et une initiation au light painting, le musée d’Auxerre un atelier « A la découverte des microbes » et un jeu de logique sur le thème des microbes, le musée de Meung-sur-Loire, une enquête sur la disparition d’une œuvre d’art, le musée de minéralogie de Strasbourg, un atelier ludique pour apprendre à identifier les minéraux. Le château de Caen organise une chasse au trésor théâtralisée accessible dès 6 ans.  Le Louvre-Lens  invite les familles à une visite commentée sur le thème de la lumière « Plein phare », à un atelier de dessin,  à un spectacle burlesque de music-hall et à une visite-enquête sur les pas d’un faussaire dans l’exposition « Le Mystère Le Nain ». L’écomusée du pays de Rennes propose une visite à la lanterne et un spectacle de danse et de musique, « Personne ne dort, tout le monde dehors ! ».  Le musée de l’horlogerie de Saint-Nicolas-d’Aliermont organise une enquête sous le thème « Retour vers le futur », le muséum d’histoire naturelle de Toulouse, une enquête pour retrouver les chats cachés « Chat-fari photo » et le musée Fabre de Montpellier, un parcours ludique « Il faut retrouver le lion ».

 

Le muséum de Grenoble invite les familles à une visite du musée à la lampe torche, à une visite surprise des serres de botanique illuminées et sonorisées, à un spectacle de théâtre déambulatoire pittoresque « Le retour d’Hyppolite Bouteille » et à un quiz sur le pollen. Le musée de Royan se transforme en théâtre d’ombre  géant pour raconter des histoires d’un autre monde. Le musée Picasso d’Antibes propose aux enfants à partir de 7 ans des visites ludiques dans les collections,  le musée des Beaux-arts d’Angers des jeux, l’espace archéologique de Montrozier  une initiation à la peinture préhistorique, le château de Nérac des contes et histoires parfumés, « Mets-toi au parfum ! », dans une atmosphère intimiste, le château et ses collections se racontent en odeurs.  Mais bien d’autres surprises attendent les familles partout en France.

 

Béatrice Flammang

 

Le site de la « Nuit européenne des musées »

 « La classe, l’œuvre ! »

Le jeu de piste « Découvrez la nuit »

 

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 19 mai 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Absentéisme scolaire : Une mère condamnée à la prison avec sursis
- Et pour les parents d'enfants porteurs de handicap refusés à l'école on met qui en prison ? Le Président de la république, la Ministre, le Président de la CDPAH, le Recteur, l'Inspecteur d'Académie... Allez pas de détail tou le monde ! ...
PY Duwoye : Pour une nouvelle alliance avec les collectivité territoriales
- Le transfert aux Régions du pilotage des lycées professionnels est une question politique. Je pense que le risque de "déclassement" dans l'esprit des parents et des élèves est fort. S'il était néanmoins décidé, il n'est crédible, à...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces