L'actualité de la semaine du 12 au 19 mai 2017 

Jean-Michel Blanquer, ministre

Jean-Michel Blanquer : Programme et premiers jours rue de Grenelle

Jean-Michel Blanquer a été nommé ministre de l'éducation nationale le 17 mai. Il a immédiatement pris ses fonctions rue de Grenelle au terme d'une cérémonie de passation des pouvoirs émouvante. Le nouveau ministre a donné des indications sur ses actions dans les jours qui viennent.

Lisez l'article...   

 

Jean-Michel Blanquer : Portrait d'un revenant

Jean-Michel Blanquer est tout sauf un homme nouveau ou un simple technicien de l'éducation.  C'est une figure très connue qui revient rue de Grenelle où il a fait carrière pendant 6 ans dans des cabinets de droite, particulièrement ceux de Robien et Chatel. Il revient avec un entourage qui était également au cabinet de Luc Chatel.  Avec la nomination de Jean Michel Blanquer rue de Grenelle, les émigrés de la Sarkozie sont de retour.

Lisez l'article...   

 

Jean-Michel Blanquer : Un idéologue au ministère

C'est un ministre plein d'idées sur ce que doit être l'éducation nationale qui revient au ministère de l'éducation nationale.  Il les a diffusées récemment dans deux livres qui sont les clés pour comprendre son action. Surtout il les a mises en pratique avant 2012 et n'a pas changé d'un iota depuis. Des idées qui sont aux antipodes de celles suivies depuis 2012. Pour l'Education nationale des temps compliqués commencent...

Lisez l'article...   

 

Histoire : Le grand ratage des évaluations Blanquer

2009 : Jean-Michel Blanquer est nommé directeur de l'enseignement scolaire par Luc Chatel. Mettant en avant le souci d'évaluer les politiques menées, il impose des évaluations nationales en CE1,  CM2 et une évaluation du socle en même temps que des indicateurs destinées au parlement.  Officiellement les évaluations sont censées permettre un meilleur suivi des élèves. L'épisode tourne au scandale. A la grande colère de JM Blanquer, le Haut Conseil de l'Education (HCE) conteste le sérieux de ces évaluations en termes sans équivoques. Les évaluations sont supprimées en 2012. Et en 2015, la Depp (direction des études du ministère) vend la mèche : elles auraient du permettre la première évaluation par les résultats des enseignants.

Lisez l'article...   

 

 Quel(le) ministre de l'éducation pour E. Macron ?

"La culture et l'éducation... seront au coeur de mon action". Dans son premier discours, le président de la République a donné une priorité à l'éducation. Alors qui sera le prochain ministre de l'éducation nationale ? Des noms circulent, découvrez les. Mais à quoi sert exactement un ministre ? Quelle influence a-t-il réellement sur la politique menée ? Quelles limites rencontre-il ? Quelques réflexions avant une nomination du titulaire de la rue de Grenelle qui reste encore très ouverte...

Lisez l'article...   

 

Le testament politique de N. Vallaud Belkacem

" Je souhaite livrer quelques réflexions issues de mon expérience qui n’ont pas d’autre ambition que de servir, dans un état d’esprit républicain, ce que je crois être l’intérêt général dans le cadre d’une alternance démocratique qui doit marquer des changements, mais aussi une certaine forme de continuité dans les politiques publiques". Dans un long texte destiné à son successeur, et sans doute aussi au grand public, l'ancienne ministre de l'éducation nationale dresse en 10 points ce que pourrait être cette continuité. Quitte à lister des points de désaccord avec E Macron.

Lisez l'article...   

 

 

Les réactions à la nomination de JM Blanquer

Réforme des rythmes scolaires : les instits en parlent

Que pensent les professeurs des écoles de l'annonce d'Emmanuel Macron d'une remise en cause de la réforme des rythmes scolaires ? Sur les sites professionnels les avis sont toujours nettement partagés même si al perspective de devoir tout refaire à nouveau parait épuisante.

Lisez l'article...   

 

Les réformes Macron avant même le gouvernement ? 

Selon Le courrier picard, l'académie d'Amiens serait déjà en train de préparer l'application des réformes Macron alors même que le ministre de l'éducation nationale n'est toujours pas nommé. Une situation qui interpelle dès maintenant les syndicats.

Lisez l'article...   

 

Maitres + et rythmes : Le Snuipp contre les projets Macron

Les deux points principaux du programme éducatif d'Emmanuel Macron sont en train de se retourner contre lui. Le 17 mai, le Snuipp Fsu saisit le nouveau ministre à propos de la suppression des maitres surnuméraires (maitres +) et de la réforme des rythmes scolaires.

Lisez l'article...   

 

Snpden : Des "assouplissements" pour appliquer les mesures Macron

Dans un courrier adressé le 18 mai à JM Blanquer, le premier syndicat de personnels de direction, le Snpden, demande l'ouverture de trois chantiers. D'abord celui de la réforme du collège pour lequel le Snpden veut des simplifications administratives. Ensuite, celui de la réforme du lycée :le syndicat  veut de nouveaux programme et une réforme du bac pour en faire un vrai diplôme d'entrée dans le supérieur.

Lisez l'article...   

 

Le Snes et le Snuipp face aux réformes Macron

Un futur ministre sous pression. C'est ce que préparent le Snes et le Snuipp Fsu. Les deux syndicats annoncent déjà vouloir porter des revendications devant le futur titulaire de la rue de Grenelle. Les deux syndicats sont eux mêmes portés par leurs militants hostiles aux premières mesures décidées par E Macron.

Lisez l'article...   

 

Le Snuep fsu contre l'apprentissage

" Les projets d’Emmanuel Macron constituent une attaque frontale contre l’enseignement professionnel public, en voulant le placer sous la tutelle du patronat. Son objectif de faire de l’apprentissage « le cœur de l’enseignement professionnel » entraînera une dégradation majeure des conditions d’études des jeunes de la voie professionnelle et des conditions d’enseignement des professeur-es de lycée professionnel", écrit le bureau du Snuep Fsu, le syndicat Fsu de l'enseignement professionnel. " Le projet d’Emmanuel Macron n’a rien d’une idée « nouvelle » : vieille antienne libérale, il constitue une régression sociale majeure, renvoyant les jeunes les moins favorisé-es sous la coupe du patronat et les privant de leur véritable droit à l’éducation".

Lisez l'article...   

 

Classes bilangues : Les professeurs d'allemand face aux mesures Macron

"Nous nous réjouissons de l’annonce faite par le Président de la République le 15 mai 2017 à Berlin, lors de la conférence de presse commune avec la Chancelière allemande Angela Merkel, d’une coopération renforcée dans le domaine de l’éducation et de la réouverture des classes bilangues dès septembre 2017", annonce l'association des professeurs d'allemand (ADEAF) le 17 mai. "Nous avons cependant des interrogations sur la définition du parcours bilangue. Concernera-t-il uniquement la classe de 6ème ou les quatre années de collège ?  Et sur les modalités de sa mise en place : les moyens seront-ils pris sur les heures gérées en autonomie par chaque établissement donc en concurrence avec d’autres dispositifs, ou des moyens spécifiques seront-ils attribués ?" L'Adeaf demande "des moyens dédiés et un cadrage national".

Lisez l'article...   

 

Le bloc réformiste écrit à Macron

"Une politique ambitieuse pour l’Éducation ne peut se limiter à la seule Ecole qui en est le pivot", écrivent le 17 mai l'Unsa Education, le Sgen Cfdt, la Ligue de l'enseignement et le collectif des associations complémentaires de l'Ecole. Objectif : convaincre le président de la République de prolonger la politique éducative du précédent quinquennat. "Les mesures prises vont dans le sens d’une meilleure réussite de tous les élèves, d’une réduction des inégalités, d’une prise en compte des besoins spécifiques de chacune et chacun, d’une lutte contre les déterminismes sociaux ou culturels. C’est pourquoi nous... les avons soutenues... Cette transformation de l’École est loin d’être achevée, aussi, nous sommes mobilisés pour qu’une réelle ambition éducative soit poursuivie".

Lisez l'article...   

 

Une pétition pour les maitres surnuméraires

Annoncée le 9 mai par le Café pédagogique, la pétition en faveur du maintien des maitres surnuméraires (PDM) est en ligne. Lancée par des "plus de maitres que de classes" elle est soutenue par des chercheurs comme Roland Goigoux, Domonique Bucheton ou Sylvie Cèbe.

Lisez l'article...   

 

La FCPE contre le retour à la semaine de 4 jours au primaire

Dans une lettre envoyée le 11 mai à E Macron, la FCPE prend nettement position contre le retour à la semaine de 4 jours à l'école. "Vos annonces concernant les dispositions que vous annoncez vouloir prendre au cours de l’été ne laissent pas de nous inquiéter. La FCPE s’est battue pendant de longues années pour le retour aux 5 matinées, organisation du temps scolaire plébiscitée par tous les spécialistes de l’Education et les membres de la communauté éducative. En effet, c’est durant la matinée que les élèves sont le plus disponibles pour les apprentissages. C’est également un excellent levier de lutte contre les inégalités scolaires", écrit L Moyano, présidente de la FCPE. "Si l’organisation de la semaine d’enseignement dans le 1er degré devait revenir à 4 jours, comme vos annonces ont pu le laisser penser, la FCPE en tirera toutes les conséquences et appellera les parents à se mobiliser sur l’ensemble du territoire, dans l’intérêt des enfants". E Macron a prévu de laisser les communes décider de l'organisation du temps scolaire et du maintien ou non du périscolaire.

Lisez l'article...   

 

 

Projet pédagogique

Découvrez les métiers du numérique : Quand le web met de l'égalité à l'école...

Egalitaire le web ? "C'est incroyable que dans notre village on batte les collège de grandes villes".  Les élèves du collège Louis Vuitton de Saint Trivier de Courtes (Ain) peuvent être fiers. Doté de la fibre, ce petit village aux confins de l'Ain et de la Saône et Loire remporte un concours délivré par l'Onisep et les professionnels du Fafiec. C'est le cas aussi des lycéens des Bruyères à  Sotteville lès Rouen, un établissement très populaire. Là c'est la fierté d'avoir battu des établissements plus chics. Le numérique c'est aussi l'égalité ?

Lisez l'article...   



 

 

Numérique

Numérique : Le ministère ouvre l'Ecole à Google ?

Rue de Grenelle le changement est déjà là. Après avoir soutenu durant des années les ENT (espaces numériques de travail) nationaux et prêché la sécurité face aux grands groupes étrangers, la Direction du numérique éducatif du ministère de l'éducation nationale (DNE) semble amorcer un virage. Dans un courrier que le Café pédagogique s'est procuré, Mathieu Jeandron, délégué au numérique éducatif, autorise clairement l'usage des services numériques des "GAFAM" (Google Apple Facebook Amazon Microsoft) par les établissements scolaires. Selon cette lettre, envoyée le 12 mai aux délégués académiques au numérique (DAN) et aux directeurs des services informatiques, "il n'y a pas de réserve générale sur l'usage des outils liés aux environnements professionnels chez les grands fournisseurs de service du web". Pour M. Jeandron, ce courrier prend en compte le fait que de nombreux enseignants utilisent déjà ces services. Au ministère, des voix s'élèvent contre l'usage qui pourrait être fait des données des élèves par les entreprises. Deux conceptions s'opposent sur fond d'alternance politique...

Lisez l'article...   

 

Data scolaire : Des industriels et des syndicats saisissent le ministre contre la directive GAFAM

L'Ecole a-t-elle vraiment le droit de fournir les données des élèves aux grands groupes d'Internet , le GAFAM (Google Apple Facebook Amazon Microsoft) ? La question se pose après la révélation par le Café pédagogique, le 16 mai, d'un courrier du Directeur du numérique pour l'éducation, Mathieu Jeandron, invitant les responsables académiques à fournir aux GAFAM les annuaires des établissements. Des industriels, investis dans les ENT demandent des comptes dans un courrier que le Café pédagogique s'est procuré. Le Snes Fsu et la Cgt Education saisissent le nouveau ministre de ce qu'ils considèrent comme un "revirement lourd de conséquences".

Lisez l'article...   

 

Les startups de l'Ed Tech bloquées dans leur développement

Le rapide développement des startups de l'Ed tech, la filière du numérique éducatif, cache-t-il de sérieuses fragilités ? La filière est un des héritages du quinquennat Hollande sous lequel elle a connu un rapide développement grâce au soutien de l'Etat. Selon une étude publiée par le cabinet Deloitte, les entreprises seraient en train de se détourner du marché scolaire.  La plupart serait très petites et auraient du mal à lever de l'argent.

Lisez l'article...   

 

Bruno Devauchelle : Numérique et marchandisation

Marchandisation, industrialisation, sont deux termes qui s'associent de plus en plus souvent au monde de l'éducation. C'est sous l'expression de "marché de l'éducation" que s'incarne actuellement une évolution du développement de l'informatique d'abord puis plus globalement du numérique. Un vent de libéralisme économique (start-up, fonds d'investissements et autres crowdfunding...) accompagne la vague numérique portée par les histoires légendaires de fortunes commencées dans un garage... Plus largement, smartphone au fond de nos poches, nous avons accepté, presque tous, de nous soumettre à la tentation du marché, à titre personnel, alors pourquoi pas l'école et plus généralement l'éducation...

Lisez l'article...   

 

Bruno Devauchelle : Les traces numériques des élèves

En ouvrant un vieux carton enfoui dans un placard sur lequel est inscrit le nom de la classe et l'année, on découvre parfois les traces de notre parcours scolaire. Nos anciens devoirs côtoient les photocopies données par les enseignants, les cahiers abimés des graffitis d'une année languissante, les bulletins de notes aux appréciations imagées, et le fameux livret scolaire reçu après avoir eu le graal de la scolarité, le diplôme... Pourra-t-on encore dans les années à venir effectuer ce "pèlerinage en mémoire" ? Rien n'est moins sûr au vu de la numérisation de plus en plus grande de l'espace scolaire et de ce qui s'y vit.

Lisez l'article...   

 

 

Métier enseignant

Quelles spécificités au métier de PLP ?

Les PLP sont-ils des professeurs comme les autres ? Les enseignants des lycées professionnels ont-ils le même profil et les mêmes conditions de travail que leurs collèges des lycées généraux et technologiques ? Bénéficient-ils du même bien-être que leurs collègues ? Une étude publiée par la Revue Éducation et formations  de mai 2017 (n°93) affirme que non. Après un parcours personnel  différent, les PLP travaillent dans un environnement moins bon que leurs collègues. Leur insatisfaction est plus grande.

Lisez l'article...   

 

Quels débuts pour les enseignants ?

La massification de l'enseignement a-t-elle fondamentalement modifié le métier enseignant et par suite l'entrée dans le métier ? Est-on en train de passer de la vocation à un métier comme u autre ? Comment éviter les démissions et encourager le maintien dans le métier ? Ces questions sont abordées dans le dernier numéro (74) de la Revue de Sèvres coordonné par Patrick Rayou et Jean-Pierre Véran, un IPR honoraire. Mais à la façon particulière de cette revue : c'est à dire à travers des étude cas dans une dizaine de pays aussi différents que la France, la Suisse, le Niger, la Mauritanie ou l'Argentine et la Chine. Si quelques traits communs se dégagent, la revue n'en tire pas de conclusion sur ce que cela signifie en terme de management des enseignants.  Et c'est dommage.

Lisez l'article...   

 

Comment la réforme des ORS a permis d'économiser un millier de postes

Comment créer des postes quand les concours de recrutement ne donnent pas le maximum ? Une nouvelle Note de la Depp (division des études du ministère) montre que la réforme du statut des enseignants du second degré a permis d'économiser un millier de postes d'enseignants dans le public. La Note montre aussi les inégalités de répartition des heures supplémentaires des enseignants.

Lisez l'article...   

 

Les  enseignants de l'enseignement adapté et spécialisé et les référents TICE revalorisés

Avant de partir, N Vallaud Belkacem conclue le PPCR en décidant pour les cas particuliers du système éducatif. Le Journal officiel du 11 mai publie une série de décrets et arrêtés qui revoient le système d'indemnisation des enseignants  de l'enseignement adapté et spécialisé et les référents TICE.

Lisez l'article...   

 

Les accès à la classe exceptionnelle et à la hors classe

Le JO du 11 mai établit la liste des lieux d'exercice donnant droit à l'accès à la hors classe. A coté de l'éducation prioritaire, on trouve  l'affectation dansle supérieur, directeur d'école, directeur de CCIO, directeur adjoint de Segpa, directeur Unss, conseiller pédagogique, formateur académique et maitre formateur, référent handicap, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques. Un autre texte fixe les taux d'accès à la classe exceptionnelle. Enfin un dernier texte augmente le taux d'accès à la hors classedes professeurs des écoles de 5 à 5.5% en 2017.

Lisez l'article...   

 

Revalorisation des personnels de direction

Un décret publié au JO du 11 mai étend aux personnels de direction le bénéfice des accord PPCR. Cette réforme statutaire vise à maintenir l'attractivité de ce corps de seconde carrière au regard de la revalorisation dont bénéficient les corps d'origine des lauréats du concours d'accès. A compter du 1er septembre 2017, le corps de personnel de direction est restructuré en deux grades : le grade de personnel de direction de deuxième classe et le grade de personnel de direction de première classe sont fusionnés en un seul grade. Par ailleurs, il est créé un échelon spécial dans le grade de personnel de direction hors classe doté de la hors échelle B. Concernant la promotion de grade, les conditions d'accès à la hors classe ont été modifiées et prévoient cumulativement la détention du 9e échelon de la classe normale et d'une ancienneté dans le corps de huit ans. L'accès à l'échelon spécial, qui est contingenté, est rendu possible au regard de quatre critères alternatifs liés au nombre de postes occupés ou aux sujétions particulières assurées tout au long de la carrière. Un autre décret publie les nouvelles grilles indiciaires.

Lisez l'article...   

 

Psychologues : Un texte sur leur temps de travail

Un arrêté publié au JO du 11 mai établit le temps de travail des psychologues de l'éducation nationale : 24 h pour les  psychologues "éducation apprentissages" (Rased) et 27 h pour les psychologues orientation dont 4 heures pour l'organisation. Cela sur l'année scolaire plus une semaine pour la première catégorie et 3 semaines pour la seconde.

Lisez l'article...   

 

Revalorisation dans l'enseignement agricole

Ce décret revalorise la carrière des personnels enseignants et d'éducation relevant du ministre chargé de l'agriculture en créant une classe exceptionnelle qui culmine à un échelon spécial. Une nouvelle modalité d'évaluation est également mise en place avec trois rendez-vous de carrière permettant l'attribution de bonifications et l'accès à la classe exceptionnelle.

Lisez l'article...   

 

 

 

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 19 mai 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Accès à la classe exceptionnelle
- Et pendant ce temps, un bon nombre d'enseignants partent en retraite sans avoir accédé à la hors-classe ! C'est la France : donner toujours plus à ceux qui sont déjà bien servis. De : fjarraudPublié : vendredi 1 décembre 2017 07:22Objet : Accès à...
Lecture : Le niveau baisse encore
- Rien d'étonnant quand on voit les méthodes de lecture utilisées par certaines enseignantes de CP.Pourquoi choisir des supports vieillots, décriés par les chercheurs et n'ayant aucun sens alors que la littérature jeunesse est tellement riche et...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces