Blanquer, un ministre sous influence de l'Institut Montaigne 

Les MacronLeaks parlent. Libération a entrepris le dépouillement de ces notes internes piratées sur le serveur d'En Marche. Elles apportent des révélation sur la constitution du groupe de travail Education du candidat et le choix de Jean-Michel Blanquer comme ministre. L'enquête de Libération confirme ce qu'on savait déjà. D'un coté, les liens étroits entre Macron et Laurent Bigorgne, le directeur de l'Institut Montaigne, un think tank libéral. De l'autre ceux entre JM Blanquer et cet institut. 

 

Mais les MacronLeaks vont au delà en dévoilant des éléments de la façon de penser ce de groupe qui est maintenant installé rue Grenelle. Come cet échange entre L Bigorgne et le groupe : " Il faut pouvoir discuter avec le Snes et le SNUIPP, l’Unsa et la CFDT… sans en attendre beaucoup. C’est un milieu où les archéos pèsent beaucoup et ils ne veulent aucun vrai changement". Avant de rassurer son interlocuteur : "On a déjà pas mal de relais dans l’administration centrale".

 

Jean-Michel Blanquer a d'ailleurs nommé comme conseillère spéciale, c'ets à dire principale conseillère, Fanny Anor qui vient directement de l'Institut Montaigne.

 

L'article de Libération

 

Par fjarraud , le vendredi 09 juin 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces