Blanquer : Pas d'engagement sur le budget 

Confiance, liberté, pragmatisme, études scientifiques : Jean-Michel Blanquer a égrené ses éléments de langage habituels sur Europe 1 le 2 juillet. Le ministre de l'éducation a été interrogé avec pugnacité sur ses principales réformes. Mais il est resté très prudent dans ses affirmations. Le budget de l'Education nationale sera-t-il sanctuarisé ? Interrogé sur Europe 1 le 2 juillet, JM Blanquer s'est refusé à l'affirmer. Il a également précisé "qu'il travaille" sur la promesse de la prime de 3000 € en Rep+. Et chiffré le coût du dispositif "Devoirs faits" à 150 millions.

 

Bac : La sélection peut-être ?

 

Sur la réforme du bac, JM Blanquer a parlé d'un bac "modernisé" et "remusclé pour en faire quelque chose d'utile pour réussir dans le supérieur". "On doit avoir des épreuves moins  nombreuses, peut-être 4 matières", a-t-il ajouté, "de façon à aller vers l'excellence dans chaque matière que chacun choisira. Le ministre a vanté "la diversité dans l'excellence" et la personnalisation des parcours. Il n'a pas écarté l'idée de sélection pour l'entrée dans le supérieur, précisant qu'il fallait que "chacun aille là où il va réussir". Il a fixé cette réforme du bac pour après juin 2018. Elle devrait s'accompagner d'une réforme des programmes de la 2de à la terminale.

 

Dédoublements : "une nouvelle étape pédagogique"

 

Sur les dédoublements, le ministre a promis "100% de réussite en CP en Rep+" et cela dès juin 2018. Pour y arriver il mise sur les dédoublements  car "les études internationales montrent que ce sui fonctionne c'est la division des classes et pasle plus de maitres que de classes". JM Blanquer n'entend pas supprimer le dispositif mais il ne mentionne plus que sous la forme de deux maitres, dont un PDM, dans une classe à 24. Il a promis de la formation continue pour les enseignants qui devraient bénéficier des meilleurs spécialistes des neurosciences. "Vous assistez à une nouvelle étape pédagogique", s'est félicité JM Blanquer, "On va faire en sorte qu'à l'école primaire on sache lire, écrire compter et respecter autrui". Sans doute n'y pensait-on pas avant...

 

Devoirs faits : 150 millions

 

Interrogé sur le dispositif Devoirs faits, le ministre a chiffré son coût à 150 millions, une somme supportable pour le budget de l'éducation nationale. Le ministre a indiqué que le dispositif serait étendu aux lycées. Il sera proposé dans tous les collèges dès l'automne 2017.

 

Rythmes : Enormément de satisfaction

 

Sur les rythmes, le ministre a rappelé que dans beaucoup de pays on en décide localement. Il estime avoir ouvert une liberté nouvelle. "En réalité il y a énormément de satisfaction autour de qu'on vient de faire", estime le ministre qui recommande quand même aux commune d'attendre 2018 pour revenir aux 4 jours.

 

Programmes : Révision en vue

 

Le ministre a aussi évoqué les programmes. "On ne s'interdit pas de changer des choses à la marge" , a-t-il dit, "pour corriger des défauts". Il a promis des "une pédagogie explicite, progressive, allant du simple au complexe, volontariste", des formules déjà utilisées sous de Robien.  

 

Budget : Incertitudes

 

Interrogé sur le budget, JM Blanquer a d'abord répondu sur la prime de 3000 €  promise par E Macron aux professeurs de Rep+. "On est en train de travailler à ses modalités" a précisé JM Blanquer.

 

Le budget de l'éducation nationale sera-t-il sanctuarisé ? "Ce n'est pas à moi de le dire", a répondu JM Blanquer. Il a précisé "nourrir le président de la République en éléments pour penser que l'éducation doit rester la première priorité". La déclaration de politique générale le 5 juillet devrait confirmer ou infirmer cette prévision. Elle sera suivie d l'audition du ministre par l'Assemblée nationale.

 

François Jarraud

 

Sur Europe 1

Sur le bac

Budget : L'éducation directement touchée

 

 

 

Par fjarraud , le lundi 03 juillet 2017.

Commentaires

  • Bernard Girard, le 03/07/2017 à 13:03
    Ce qu'annonce Blanquer sur les programmes - une remise en cause de leur philosophie - est singulièrement inquiétant. Et toujours peu ou pas de réaction. 
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Rythmes : Pour le Snuipp, la réforme est très massivement rejetée par les enseignants
- De : fjarraud Publié : jeudi 22 juin 2017 07:14 Objet : Rythmes : Pour le Snuipp, la réforme est très massivement rejetée par les enseignants Je pleure devant une aussi grande bêtise. j'ai connu le temps béni de la semaine de 4 jours et demi...
Les devoirs c'est vraiment efficace ?
- Êtes vous enseignant jean ? De : fjarraudPublié : mardi 27 juin 2017 08:07Objet : Les devoirs c'est vraiment efficace ?
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces