Regards sur l'éducation : Salaire enseignant : L'exception française 

Etre enseignant en France c'est faire un métier différent. Cela a été montré Dans Regards sur l'éducation 2016 sur bien des points. C'est confirmé dans l'édition 2017 sur le plan salarial. Non seulement les salaires des enseignants français évoluent à rebours de celui des autres pays, mais les conditions  de travail sont aussi moins bonnes.

 

Des salaires inférieurs

 

 

" Dans la plupart des pays de l’OCDE, le salaire des enseignants augmente avec le niveau d’enseignement. Dans les Communautés flamande et française de Belgique, au Danemark, en Finlande, au Mexique, en Norvège, aux Pays-Bas et en République slovaque, par exemple, les enseignants ayant 15­ans d’exercice à leur actif gagnent au moins 25­% de plus dans le deuxième cycle de l’enseignement secondaire que dans l’enseignement préprimaire", note l'OCDE. " En moyenne dans les pays de l’OCDE, les enseignants titulaires des qualifications maximales au sommet de l’échelle barémique gagnent 52­ 470­ USD dans l’enseignement préprimaire, 55­ 676­ USD dans l’enseignement primaire, 59 ­147­ USD dans le premier cycle de l’enseignement secondaire et 60 ­143 ­USD dans le deuxième cycle de l’enseignement secondaire".

 

Si l'on se situe au bout de 10 ans d'ancienneté, le décalage est constant entre les salaires des enseignants français  et la moyenne de l'OCDE, celle ci comptant aussi des pays nettement moins développés que la France. Ainsi pour l'école élémentaire le salaire moyen français est de 32 617 $ (calculés en parité de pouvoir d'achat) contre 39 854 en moyenne OCDE. Au niveau du collège on trouvera 35 599 $ en France et 41 807 pour l'OCDE. Au lycée c'est 35 591 et 44 240.

 

 

 


Mais la France a une autre particularité. " Entre 2000 et 2015, les salaires statutaires des enseignants titulaires des qualifications typiques ont augmenté en valeur réelle dans la plupart des pays dont les données de cette période sont disponibles (sans interruption des séries chronologiques). L’Angleterre (Royaume-Uni), la France et la Grèce font figure d’exception­: le salaire des enseignants y a diminué de respectivement 5­%, 10­% et 16­%", écrit l'OCDE.  Une situation que les accords PPCR devaient modifier. Mais on n'est pas certain de leur application. On est certain par contre du gel du point Fonction publique.

 

Des conditions de travail dégradées

 

 

 


Dernière particularité française celle des conditions de travail en classe. Le nombre d'enseignants par classe est particulièrement faible en France par rapport aux autres pays de l'OCDE. La France se retrouve avec des pays nettement moins développés comme l'Inde ou le Brésil. La France est surtout la pays où le nombre d'élèves par classe a le plus augmenté au niveau collège. Un record dont les enseignants se seraient bien passés.

 

François Jarraud

 

2016 : Enseignant un métier particulier



Par fjarraud , le mardi 12 septembre 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Baisse du niveau physique, une fatalité pour l’EPS ?
- « Proposer une EPS ne laissant aucun élève au bord du chemin » invite à prendre en compte ce qui se fait en direction des élèves en situation de handicap. La revue Contrepied, du Centre EPS et société, y a consacré des comptes rendus de pratique et...
Baisse du niveau physique, une fatalité pour l’EPS ?
- Comme bien souvent quand il s'agit d'EPS  ou de sport scolaire on a tendance à considérer que tout commence au collège. Je crois qu'on oublie  et qu'on néglige un peu trop l'EPS et le sport scolaire du premier degré. Les...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces