Participez à la prochaine conférence de consensus du Cnesco sur l’écriture 

Les professionnels de l’éducation ont leur mot à dire sur l’enseignement de l’écriture. Le Cnesco les invite à participer au jury de la conférence de consensus qui aura lieu les 14 et 15 mars 2018. Les enseignants peuvent aussi remonter leurs questions et leurs observations sur la production d’écrits. Vous pouvez dès maintenant être un acteur de cet événement pédagogique qui fera le point sur les pratiques et les problématiques de la production d’écrits à l’école et au collège.

 

L’écrit un point difficile pour l’Ecole

 

 « Le Cnesco s’intéresse à cette question de la production de l’écrit car on est alerté par les évaluations. Au primaire , deux élèves sur cinq ont un niveau faible dans les évaluations nationales. Donc la question centrale de cette conférence de consensus sera la réussite des élèves », nous dit Jean François Chesné, secrétaire général du Cnesco.

 

Le Conseil national d’évaluation du système scolaire a déjà réuni des conférences de consensus sur la numération ou la lecture en réunissant chercheurs et enseignants. Il renouvelle cette formule les 14 et 15 mars pour une nouvelle conférence de consensus sur la production de l’écrit.

 

Participez au jury

 

Sous cette formulation, il sera question de l’orthographe, de l’acquisition des compétences en production de l’écrit, des techniques d’écriture, de la syntaxe et des usages de l’écrit et de leur influence. La conférence sera présidée par Catherine Brissaud et Michel Fayol. Le jury, composé de professionnels (enseignants, conseillers pédagogiques et inspecteurs) sera présidé par Jean Paul Bronckart.

 

« Un professeur peut participer au jury », précise Jean François Chesné. « Cela veut dire participer à deux journées de formation pour s’initier à la thématique puis assister aux séances du 14 et du 15 juin. Le jury auditionnera les experts , il leur posera des questions puis il rédigera les recommandations ». Le jury sera tiré au sort parmi les volontaires.

 

Envoyez vos interrogations

 

Les enseignants peuvent aussi dès maintenant faire remonter des questions sur les thèmes de la conférence et partager leurs expériences. « Il faut qu’on sache comment les professeurs enseignent. Ce retour du terrain est indispensable », souligne C Brissaud.

 

L’orthographe ne risque –t-il pas de dominer les débats ? « C’est un risque », poursuit-elle. « Il faut prendre cette question de façon frontale. La conférence doit aider les enseignants à prendre de la distance sur cette question et les aider à transférer les acquis orthographiques dans la production d’écrit ».

 

Quel impact du numérique ?

 

Comment faire évoluer la production d’écrits ? « La production d’écrit nécessite des années d’apprentissage », explique C Brissaud. « Les enseignants par exemple ont du mal à relier les apprentissages grammaticaux avec l’apprentissage de la production d’écrit. Enfin il y a l’impact du numérique. On montrera les interactions entre le numérique et la production de textes ».

 

Dès aujourd’hui, participez au jury et à la conférence

 

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 22 septembre 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Brevet : De l'examen complexe à l'épreuve absurde...
- Alors que nos gouvernants se félicitent d'avoir obtenu les JO de 2024, l'EPS n'est plus qu'une matière négligeable. Ce que finalement conforte l'opinion que cette manifestation n'est qu'un grand capharnaüm financier. ...
Maths : Nouvelle écriture pour les algorithmes
- Moi j'dirai "Ce n'est pas une bonne idée. On doit revenir aux fondamentaux. ça ajoute de la complexité ce qui n'est pas nécessaire. Ptêtre même que ça va créer une polémique inutile"... De : Greg Barthelem Publié : mardi 17...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces