De nouvelles académies vont modifier leur calendrier scolaire 

Au final, combien de zones de vacances en France ? Il y en avait 3 (zones A, B, C). Officiellement une zone D a vu le jour à Orléans-Tours le 22 septembre. Une cinquième se profile à Rennes. Et ce n'est pas fini. En autorisant chaque recteur à établir son calendrier personnel, le ministre envoie un signal politique fort. Mais il prend aussi le risque de la désorganisation et du mécontentement.

 

Pourquoi un tel changement ?

 

Pour l'académie d’Orléans Tours c'est officiel. Les vacances de Printemps prévues pour la période du 21 avril au 7 mai, sont décalées du 25 avril après la classe au 14 mai au matin. La modification est officielle et confirmée par le ministère de l'éducation nationale.

 

Le rectorat souhaite ainsi éviter la rentrée du 7 mai suivie de jours fériés le 8 et le 10 mai et le risque d'absentéisme possible. Avec le nouveau calendrier les deux journées sont incluses dans les vacances. Et la reprise  a lieu pour une semaine normale.

 

Des familles agacées

 

Pour autant la mesure fait déjà grincer des dents. La Nouvelle République, le quotidien régional, signale des parents mécontents. Certains avaient déjà réservé leurs vacances. Le nouveau calendrier implique aussi de trouver des garderies disponibles. Même le Printemps de Bourges, un événement musical important, est impacté.  Le changement de dates l'oblige à modifier sa programmation pour prévoir des activités pour les collégiens. Sur le site du Café pédagogique, deux enseignants témoignent de leur agacement : ils avaient programmé des vacances et investi des frais sur l'ancien calendrier.

 

Ce nouveau calendrier va-t-il gagner toutes les académies de la zone B (Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Reims, Rennes, Rouen et Strasbourg) ? C'est déjà très probable pour l'académie de Rennes qui devrait adopter le calendrier d'Orléans Tours. La mesure devrait être officielle début octobre mais la presse locale l'annonce.  Cela pourrait aussi être le cas à Rouen où elle serait étudiée le 29 septembre. Là se poserait aussi le cas de Caen, l'académie de Rouen étant de facto regroupée avec Caen sous l'autorité du même recteur. Pour le moment les autres académies n'ont pas fait part de leur volonté de changer le calendrier. Celui-ci peut être modifié sur simple décision rectorale.

 

Un signal politique

 

Mais c'est un signal politique qu'envoie aussi le ministère de l'éducation nationale en autorisant les recteurs à concevoir leur propre calendrier. JM Blanquer n'a eu de cesse de vanter les bienfaits de l'autonomie. Il la met en application sur un point qui impacte la vie quotidienne de milliers de personnes.

 

François Jarraud

 

Sur le site du ministère

Décision d’Orléans Tours

Familles agacées

Printemps deBourges

Sur le Café

 

 

Par fjarraud , le lundi 25 septembre 2017.

Commentaires

  • sylvier, le 28/09/2017 à 04:05
    C'est un peu tard. Nombre d'établissements ont passe leurs marchés pour des voyages scolaires qui se déroulent la semaine du 7 mai... Voyages qui deviennent hors temps scolaire ?!
    s'ajoutent les familles ou enseignants qui ont déjà reserve leurs vacances..
  • Ricos71, le 25/09/2017 à 18:55
    Depuis plusieurs années il y a de nombreux bugs sur l'organisation des vacances scolaires, le chargé de cette mission est-il un vacataire ou même peut-être un stagiaire ? Si le poste est à pourvoir, je suis preneur. Cqfd.
  • Michel MATEAU, le 25/09/2017 à 09:13

    L’indignation est une drogue dure……Et tous les shoots d’indignation sont bons à prendre….

    Sans doute cette décision arrive-t-elle un peu tard. Est-ce une raison pour ne pas la prendre ?
    Et si en effet la raison de ce changement pour l’Académie d’Orléans-Tours était tout simplement une bonne raison ?  
    Et si il était responsable, intelligent et courageux de vouloir éviter cet absentéisme prévisible qui désorganiserait immanquablement et totalement le fonctionnement des établissements scolaires pendant une semaine ?
    Et si le fonctionnement des établissements scolaires n’avait pas à s’aligner sur le « Printemps de Bourges »

    Bah…l’important c’est le shoot…. !

    • bayonneprof, le 25/09/2017 à 18:23
      Le shoot d'une peur de la désorganisation TOTALE des établissements scolaires......Oh ! Mon dieu

      Que de larbins qui sont prêts à tout justifier  ce qui vient des huiles ! La désorganisation pour les parents... ce n'est pas le problème...On est autonome !

      Allez un shoot d'indignation ! 

    • thais8026, le 25/09/2017 à 16:07
      Oui peut-être, et la perte de deux jours fériés n'est pas aussi une bonne raison pour s'indigner. Jours fériés qu'ont les autres enseignants des autres académies
Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces