Une proposition de loi liberticide 

Jusqu'où peut aller l'état d'esprit sécuritaire ? Pour le député Ciotti peut-être jusqu'à la dictature si l'on en croit le projet de loi qu'il a déposé à l'Assemblée nationale. Ce projet prévoit notamment cet article : "La loi fixe les conditions dans lesquelles l’autorité administrative peut priver de liberté tout individu à l’égard duquel il existe des raisons sérieuses de penser qu’il constitue, par son comportement, une grave menace pour la sécurité nationale, ainsi que les garanties juridictionnelles qui s’y rattachent. " Tout simplement...

 

Le projet

 

 

Par fjarraud , le jeudi 05 octobre 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.

Partenaires

Nos annonces