L’invitation expo de la semaine : « La science dans les contes » 

 Il était une fois… un mercredi 11 octobre 2017. Vous êtes invité par la Cité des sciences à découvrir la nouvelle exposition interactive, qui démontre comment aborder la science…par les contes. Destinée particulièrement aux enfants de 7 à 11 ans, « Il était une fois, la science dans les contes » met en scène des concepts et des phénomènes scientifiques dans un univers merveilleux tiré de l’imaginaire de dix contes classiques, connus dans le monde entier. Physique, chimie, mathématiques, géologie, biologie et sciences sociales sont abordées au travers de 33 expériences ludiques et déroutantes.  Les sciences émerveillent ! Un copieux  dossier pédagogique est à la disposition des professeurs.

 

Comprendre la science par le fabuleux

 

La science est partout, même dans les contes ! Derrière les mondes merveilleux et imaginaires qu’ont crées les plus grands écrivains de contes se cachent aussi des phénomènes scientifiques …curieux voire insolites. Mondes imaginaires et univers scientifiques  font bon ménage ! Les contes de fées se révèlent de manière inattendue un moyen privilégié pour les expliquer autrement, de manière ludique et interactive. L’exposition se déploie en 10 « livres » géants organisée autour d’une forêt magique où le public peut découvrir dix autres fables traditionnelles et la « morale » scientifique qui se cache derrière chacune d’entre elles.

 

Une exposition totalement participative

 

En s’appuyant sur dix classiques de la littérature enfantine connus dans le monde entier, « Il était une fois la science dans les contes » invite le public à explorer  la science présente dans chaque histoire au travers de 33 expériences surprenantes et interactives. Chacun des dix livres géants comporte le début du conte écrit sur sa couverture et sa morale  modifiée, racontée par la voix d’une comédienne. Il propose ensuite de deux à cinq activités originales et scientifiques ou des multimédias interactifs. « Les trois petits cochons » invitent les enfants à construire une maison et à la soumettre aux intempéries… « Alice aux pays des merveilles » leur propose un espace pour …grandir et rétrécir et comprendre comment le cerveau peut être trompé par nos sens. La vidéo Tic-Tac leur montre que certains phénomènes ne prennent leur sens qu’à des échelles de temps différentes de la nôtre. La caméra menteuse des « Aventures de Pinocchio » leur apprend qu’il ne faut pas croire tout ce que l’on voit ou entend sans réfléchir ou analyser l’information. Les jeunes découvrent aussi, grâce au « Petit chaperon rouge »  que les animaux, dont le loup, n’ont pas tous le même type de vision. La « Princesse au petit pois » leur dévoile les affreux habitants des matelas ! Bien d’autres expériences ludiques attendent les jeunes en compagnie d’Ali Baba, de Cendrillon, d’Hansel et Gretel, de Blanche neige, de Dormeur,  et de Jack dont le haricot magique sert à illustrer la biodiversité des graines.

 

Un espace central enchanté

 

Les livres sont répartis autour d’un espace central, « La forêt enchantée » et ses 18 arbres de 4 mètres de haut, dont le sommet change de couleurs, simulant les saisons. Les visiteurs peuvent sentir les odeurs de la forêt, y toucher les textures de différentes écorces, y écouter dix fables célèbres et y découvrir, cachées dans les troncs, de petites activités ludiques en lien avec celles-ci. « La cigale et la fourmi » permet d’identifier des insectes grâce aux sons qu’ils émettent. « Le renard et la cigogne » propose d’observer la forme du bec d’un oiseau pour savoir ce qu’il mange. « Le loup fier de son ombre et le lion » entraine les enfants à faire des ombres chinoises. « Le lièvre et la tortue » leur dévoile toutes les ressources méconnues et surprenantes de la tortue.

 

Autour de l’exposition

 

Des animations sont proposées pendant l’exposition. Des ateliers de 2 heures « Enfants sans parents » sont prévus pendants les vacances scolaires. L’atelier « Illustra’conte » invite les jeunes, pendant les vacances de la Toussaint, à imaginer et à réaliser un petit conte animé. La bibliothèque jeunesse propose un espace lecture avec une sélection de contes pour enfants.

 

L’invitation du mercredi 11 octobre

 

Les professeurs sont invités, sur réservation, mercredi 11 octobre à partir de 13h30, à découvrir l’exposition et les activités pédagogiques, à rencontrer les médiateurs. Un copieux dossier pédagogique d’une trentaine de pages est déjà disponible  pour  aider à préparer la sortie scolaire et la poursuivre en classe. Il présente les liens entre les programmes scolaires des cycles 2 et 3,  et les éléments de l’exposition. Il donne des conseils également aux professeurs qui souhaiteraient venir avec des classes maternelles.

 

Pour le public scolaire

 

L’exposition est particulièrement prévue pour les élèves des cycles 2 et 3. Un atelier scientifique d’une heure prolonge la visite. En demi-groupe successif, les jeunes découvrent la vie de quelques espèces atypiques de la forêt enchantée, les différences entre un animal et un végétal, et surtout sont invités à s’exprimer et à débattre  sur la définition du « vivant ». Ils repartent sensibilisés à la protection de la nature, après avoir planté une petite graine issue d’un conte de fée.  Les groupes scolaires ont également accès aux espaces permanents de la Cité des sciences. Les sorties scolaires se réservent auprès du service groupes, resagroupes@universcience.fr

 

Béatrice Flammang

 

L’invitation du 11 octobre 2017

L’exposition « Il était une fois, la science dans les contes »

Le dossier pédagogique

L’espace réservé aux enseignants

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 06 octobre 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Brevet : De l'examen complexe à l'épreuve absurde...
- Alors que nos gouvernants se félicitent d'avoir obtenu les JO de 2024, l'EPS n'est plus qu'une matière négligeable. Ce que finalement conforte l'opinion que cette manifestation n'est qu'un grand capharnaüm financier. ...
Maths : Nouvelle écriture pour les algorithmes
- Moi j'dirai "Ce n'est pas une bonne idée. On doit revenir aux fondamentaux. ça ajoute de la complexité ce qui n'est pas nécessaire. Ptêtre même que ça va créer une polémique inutile"... De : Greg Barthelem Publié : mardi 17...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces