L’actualité de l’éducation de la semaine du 29 septembre au 6 octobre 2017 

Politique

Blanquer : Réforme de l'enseignement professionnel "dans les tuyaux"

Griffes rentrées, griffes sorties.  Jean Michel Blanquer a tenté de jouer la carte de l'impassibilité et de la tolérance bienveillante devant les nombreux députés de la Commission de l'éducation de l'Assemblée nationale venus l'écouter le 3 octobre. Durant plus de 2 heures il a répondu à une trentaine de députés sur des sujets très variés allant des contrats aidés au plan numérique, en passant par les Segpa , l'autonomie et le pédagogisme. Il a annoncé une "importante" réforme de l'enseignement professionnel. Tout en plaidant la confiance, le pragmatisme et l'apaisement avec les "pédagogistes", il n'a pu s'empêcher de tacler l'ancien président du Conseil supérieur de l'éducation et a laissé planer le doute sur l'avenir du CSP.

Lisez l’article...

 

La Cour des Comptes veut un recadrage du métier d'enseignant

"La Cour appelle à une réforme structurelle de la gestion des enseignants qui emporte des améliorations notables pour l'ensemble des acteurs du système". En présentant le rapport de la Cour des Comptes sur la gestion des enseignants, le 4 octobre, Didier Migaud, Premier président, reprend largement les conclusions et les propositions d'un précédent rapport de 2013. Pour la Cour, l'Education nationale doit négocier la revalorisation en échange de contreparties comme l'annualisation des services, la bivalence des enseignants du second degré et de nouveaux pouvoirs pour les directeurs et chefs d'établissement. Des propositions accueillies prudemment mais assez favorablement par le ministère. Mais qui provoquent un tollé syndical.

Lisez l’article...

 

France Stratégie appelle à revoir la carte de l'éducation prioritaire

"Une réflexion sur l’affectation des élèves et des personnels et sur les conditions d’ouverture et de fermeture de classes semble nécessaire, afin de mieux adapter les moyens des collèges aux évolutions démographiques et sociales rencontrées sur le terrain". Dans une nouvelle étude qui pointe les inégalités de moyens entre les collèges, France Stratégie, un service du premier ministre, appelle à revoir la carte de l'éducation prioritaire. Plus précisément, l'étude invite à supprimer les collèges Rep. Cette approche strictement comptable est publiée quelques jours avant la sortie, le 4 octobre, d'un rapport de la Cour des comptes qui pourrait aller très loin dans la demande de réduction des moyens.

Lisez l’article...

 

Enseignement catholique : Tensions avec l'Etat

Si Pascal Balmand a clos son discours de rentrée, le 3 octobre , par une apologie de la douceur c'est peut-être parce que ses propos étaient particulièrement acérés cette année. Le secrétaire général de l'enseignement catholique a pris à partie l'Etat, donnant des exemples précis de ce qu'il pense être un traitement inéquitable. De fait les dossiers s'accumulent entre enseignement catholique et ministère depuis les créations de postes jusqu'aux discussions sur l'accès au supérieur. C'était mieux avant ?

Lisez l’article...

 

Rémi Brissiaud : Le CSP, le ministre, les programmes et le clientélisme

Quand Michel Lussault, le président du Conseil Supérieur des Programmes (CSP), a démissionné, Jean-Michel Blanquer n’a pas prononcé une seule parole pour le remercier du travail accompli. Il lui reproche des propos outranciers. Posons deux questions : le CSP a-t-il failli dans sa méthode de travail ? Les programmes que le CSP a élaborés sont-ils dénués de qualité ?

Lisez l’article...

 

Alain Bouvier : Débureaucratiser le recrutement des enseignants

" La situation est paradoxale. L’accroissement formel du niveau de recrutement depuis 1989 a conduit à placer devant les élèves un nombre croissant d’enseignants insuffisamment formés". Alain Bouvier relève une contradiction bien connue des spécialistes du New Public Management. Il soulève ainsi la première "question taboue" soulevée par Alain Bouvier concerne le recrutement des enseignants. Pour lui, " les actuels concours, paralysés par leur mode bureaucratique, sont incapables de repérer les compétences professionnelles des candidats. Enfin, l’employeur n’est pas en mesure d’affecter les différents profils des lauréats là où ils seraient utiles". A Bouvier invite donc à mettre fin au recrutement national et à séparer la qualification du recrutement. " Le temps est venu de laisser l’université faire son travail de formateur, puis le niveau déconcentré, au plus près du terrain, d’assurer le recrutement sur profil au nom de l’État. Il s’agit donc de séparer la formation, la qualification professionnelle (qui pourrait être régionalisée) et le recrutement sur profil par les circonscriptions du premier degré et les établissements secondaires".

Lisez l’article...

 

Accès au supérieur : La ministre entre APB, sélection et adaptation

" Il s’agit d’utiliser notre intelligence collective pour construire des solutions cohérentes, pragmatiques et réalistes qui puisse être portée par tous". Présentant son budget le 28 septembre, Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur a surtout parlé d'APB et d'accès dans le supérieur. APB était le sujet du jour puisque la CNIL venait de mettre en demeure son ministère de modifier APB. L'accès au supérieur est le vrai sujet de l'année. La ministre annonce, à coté de pré-requis à l'inscription dans le supérieur, des mesures d'adaptation pour que tous les jeunes. Mais en a-t-elle réellement les moyens.

Lisez l’article...

 

Accès au supérieur : Réforme inacceptable pour le Snuep Fsu

Alors que les groupes de travail réunis par le ministère de l'enseignement supérieur doivent rendre leur rapport dans une semaine, le Snuep Fsu manifeste son opposition. Il juge les propositions inacceptables pour les bacheliers professionnels et les enseignants.

Lisez l’article...

 

Hausse du contentieux à l'Education nationale

Avec 2859 recours, le contentieux de l'éducation nationale connait une hausse de près de 6% en 2016, très supérieure aux 2% de 2015, révèle la Direction des affaires juridiques (DAJ) du ministère. Une hausse relative car l'Education nationale n'est pas en pointe du mouvement général de judiciarisation qui touche la société. Mais qui révèle quelques situations précises et quelques rectorats plus problématiques que d'autres.

Lisez l’article...

 

 

Métier enseignant

Le Cnesco engage la bataille du bien être à l'école

"Il faut s'intéresser au bien être à l'école car il est lié aux performances scolaires et il a un rôle dans la qualité de vie des enfants, leur développement et leur trajectoire de vie". Présenté par Agnès Florin et Nathalie Mons, la présidente du Cnesco, le rapport sur "la qualité de vie à l'école" veut faire avancer les connaissances dans un domaine longtemps délaissé en France. Le Cnesco fait le point des recherches sur cette question et publie les résultats d'une grand enquête menée auprès des chefs d'établissement avec l'aide du Snpden, premier syndicat des chefs d'établissement, et du Secrétariat général de l'enseignement catholique. Poser la question du bien être à l'école c'est aussi poser celle des inégalités devant ce bien être de sa dimension sociale.

Lisez l’article...

 

Rased : Les maîtres E "sur leur garde"

Organisé à Paris, le 15ème colloque de la Fname, l'association des maitres E, réunit un millier de personnes du 5 au 7 octobre. Membres des Rased, ces dispositifs d'aide aux élèves que X Darcos avait tenté de supprimer, les maitres E observent avec inquiétude les changements rue de Grenelle. Pour Thérèse Auzou Caillemet, la présidente de la Fname, l'avenir des Rased se joue aussi au niveau académique.

Lisez l’article...

 

Albane Buriel : L’éducation des enfants en camps de réfugiés

Quelle éducation est mise en place dans les camps de réfugiés ? Sous la direction de l’anthropologue Georges Lefeuvre, Albane Buriel enquête au Kurdistan irakien sur les problèmes d'identité des enfants déplacés et réfugiés. « Comprendre l’ordinaire des personnes du camp pour ensuite mettre en place des contenus pédagogiques répondant aux besoins de socialisation des apprenants » est l’un des défis qui l’anime. Décryptage des enjeux éducationnels en immersion dans un camp de réfugiés par Albane Buriel.

Lisez l’article...

 

 

Numérique

Bruno Devauchelle : Numérique et devoir d'apprendre

Se développer, s'adapter, progresser, améliorer, autant de verbes qui expriment ce que la totalité des humains effectue en permanence, de la naissance à la fin de la vie, c'est pour le dire de manière générique : apprendre. Si dans le "chemin de vie" que chacun de nous fait, il y a une continuité personnelle, il y a aussi des interactions multiples avec le contexte, l'environnement et les autres humains. En imposant sa logique dans de nombreux domaines, l'informatique a transformé le cadre du développement personnel de chacun de nous en offrant de nouvelles ressources de nouveaux moyens inconnus auparavant. Ces ressources et ces moyens rendent désormais possible "l'apprendre par soi-même". Pour le dire autrement, on trouve par Internet et les machines informatiques, des moyens extrêmement puissants de se former par soi-même et désormais l'école, l'université, les organismes de formation continue n'ont plus qu'à bien se tenir.

Lisez l’article...

 

Bruno Devauchelle : Eduquer à l'éthique dans un monde numérique

Faire un journal d'école, créer une webradio, un média dans un établissement scolaire est devenu quelque chose de "normal", à défaut "d'ordinaire". Normal parce que cela est devenu courant à l'échelle du pays, mais pas ordinaire, parce qu'en réalité, même au sein d'un établissement, ces activités touchent peu d'élèves et d'enseignants en regard du nombre total. Dans le même temps, l'arrivée du web a ouvert, dès 1994, de nouvelles possibilités d'expression. Après avoir tenté d'utiliser dès 1980 le minitel (serveur, parfois, messagerie plus souvent), et après avoir tenté l'aventure des radio libres, un nouvel horizon d'expression s'est ouvert à l'ensemble de la population. S'il était déjà présent sous d'autres formes dans différentes organisations dès le début des années 1980 (BBS et autres réseaux numériques d'échange), cet espace d'expression est sorti des bureaux et des laboratoires pour envahir la société toute entière. D'un côté le web, de l'autres les machines de plus en plus petites, portables et connectées. Désormais l'expression est à la portée de chacun. Mais une catégorie de services mis à disposition de tous à transformé le potentiel d'expression : le réseau social. C'est en offrant la possibilité de la conversation en ligne à chacun que ce potentiel d'expression peut exploser.

Lisez l’article...

 

 

 

 

 

Par fjarraud , le vendredi 06 octobre 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Accès à la classe exceptionnelle
- Et pendant ce temps, un bon nombre d'enseignants partent en retraite sans avoir accédé à la hors-classe ! C'est la France : donner toujours plus à ceux qui sont déjà bien servis. De : fjarraudPublié : vendredi 1 décembre 2017 07:22Objet : Accès à...
Lecture : Le niveau baisse encore
- Rien d'étonnant quand on voit les méthodes de lecture utilisées par certaines enseignantes de CP.Pourquoi choisir des supports vieillots, décriés par les chercheurs et n'ayant aucun sens alors que la littérature jeunesse est tellement riche et...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces