Les Atsems et "l'école des humbles" en maternelle 

Quel rôle jouent les atsems dans la scolarisation des petits ? Une fine étude ethnographique de Fabienne Montmasson Michel, publiée dans Recherches en éducation n°30 (novembre 2017) met en évidence leur action pédagogique. " Dotées de petits capitaux scolaires, socialisées professionnellement dans un univers scolaire, les ATSEM font vivre une culture scolaire de la petite enfance dont l’enquête montre qu’elle recouvre certaines logiques populaires", explique-t-elle. "Elle diffère des normes de secondarisation de l’école dès la maternelle… Au contraire, la culture scolaire véhiculée par les ATSEM repose sur la définition sociale d’un enfant travailleur et discipliné, qui s’acculture à l’école en apprenant des techniques scolaires par un guidage direct et proximal dans l’activité. L’enfant entre ainsi dans la raison graphique en se confrontant à sa matérialité : matériaux, supports et instruments, éléments graphiques, lettres, etc. Or, cette culture scolaire, propédeutique bien que dominée, est bien présente dans le curriculum réel des classes maternelles. Les ATSEM, appartenant à une fraction féminine des milieux populaires, détentrice d’une culture écrite pragmatique,  la font exister. On peut alors se demander si cette culture ne prolonge pas celle des « "humbles" filières scolaires généralement dépréciées par ceux qui sont passés par [les filières d’excellence] » : une perpétuation contemporaine du « modèle productif » qui prédominait dans les classes maternelles des années 1940-50 , ou encore la réinvention dans l’école de la petite enfance d’une « culture primaire » que la secondarisation de l’enseignement a dépréciée".

 

Recherches en éducation n°30

 

Par fjarraud , le mercredi 08 novembre 2017.

Commentaires

Vous devez être authentifié pour publier un commentaire.
En direct du forum
Ecriture inclusive : Des enseignant.es dans la tourmente du Manifeste
- En tant que  professeur des écoles retraité, je  ne  partage  pas  l'idée  de  l'introduction de  l'écriture  inclusive. Par contre  je  partage  l’idée que  enseigner "Le  masculin l'emporte sur  le féminin" est vraiment...
Quelle autonomie pour le premier degré ?
- Tres heureuse initiative que de debattre du devenir des ecoles primaires. La meconnaissance actuelle du fonctionnement de l'école empeche toute evolution. Si les elus, les parents, voire meme les enseignants savaient ce que vivent les directeurs au...
Le Forum "L'expresso"

Partenaires

Nos annonces